❯ Presse & Blogs
ADTC - Se déplacer autrement

Fri, 13 Jul 2018 13:41:16 +0200

Vélo-école 2018-2019

Pour certains, se déplacer à vélo serait une excellente solution, mais ils ne savent pas en faire. D’autres utilisent leur vélo pour se balader dans la nature, et pourraient aussi faire une partie de leurs trajets en ville à vélo, mais sont intimidés par le trafic. L’ADTC - Se déplacer autrement propose des sessions de "vélo-école" depuis 2008 pour faciliter la mise en selle. Chaque année, nous formons une centaine d’élèves.

Voici les dates et horaires des prochaines sessions pour l’année scolaire 2018-2019 :

- Automne : du 7 septembre au 26 octobre (plus une date à convenir avec le groupe) 16h30-18h30
- Hiver : du 9 novembre au 21 décembre (plus une date à convenir avec le groupe) 13h45-15h45
- Printemps : du 8 mars au 12 avril - 16h30-18h30
- Été : du 3 mai au 28 juin - horaires à définir

Les leçons se déroulent le vendredi après-midi, hors vacances scolaires, sur 8 séances.

Le tarif pour une session est de 80€. Si vous le souhaitez, vous pouvez également adhérer à notre association, pour 17€ ou 3€ en fonction de vos revenus (pas besoin de justificatifs). Le règlement se fait en début de la première séance ou avant si vous passez à l’association.

Nous mettons des vélos à disposition, ainsi que des casques et des gilets fluos.

Les leçons se passent au parc Paul Mistral et le rendez-vous est donné dans nos locaux, au 5 place Bir-Hakeim à Grenoble.

Si vous connaissez des gens que cela pourrait intéresser, n’hésitez pas à faire passer l’information !

Pour toute question, vous pouvez nous joindre par mail à velo-ecole@adtc-grenoble.org ou par téléphone au 07 87 93 22 68.

/ !\ — Nous sommes en vacances du 20 juillet au 27 août. Si vous souhaitez faire la session d’automne, inscrivez vous dès que possible ! — / !\

A très bientôt !

ADTC

Sun, 08 Jul 2018 19:18:45 +0200

Résultats Région Grenobloise du Challenge Mobilité régional Auvergne-Rhône-Alpes 2018 du jeudi 7 juin 2018

Grenoble, le 27 juin 2018

Communiqué de presse

Résultats Région Grenobloise du Challenge Mobilité régional Auvergne-Rhône-Alpes 2018 du jeudi 7 juin 2018

LE PRINCIPE

Le 7 juin, tous les établissements auvergnats et rhône-alpins étaient invités à participer au challenge mobilité régional.
Pour participer les établissements devaient inciter leurs employés à venir au travail autrement qu’avec leur voiture : à pied, à vélo, en bus ou car, en tram, en train, en covoiturage, en combinant deux ou plusieurs de ces modes, ou en télétravail.
Les lauréats sont les établissements qui ont réalisé la part modale alternative à la voiture individuelle maximale le jour de l’événement, autrement dit qui ont comptabilisé le plus de personnes venues autrement qu’individuellement en voiture, le jeudi 7 juin.

L’ORGANISATION ET LES PARTENAIRES

Ce challenge Mobilité est coordonné par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, avec le soutien de plusieurs acteurs institutionnels régionaux dont, pour notre territoire, le Département de l’Isère et Grenoble-Alpes Métropole.

L’ADTC et le SMTC sont les relais locaux d’organisation sur le territoire de la grande région grenobloise : Grenoble-Alpes Métropole, le Voironnais et le Grésivaudan.

La remise des prix locale est soutenue également par d’autres partenaires pour les lots offerts aux établissements gagnants : SNCF, Transisère, Sémitag, Métrovélo, Citiz Alpes-Loire, Métromobilité et l’ADTC.

REMISES DES PRIX

REMISE DES PRIX REGIONALE : les résultats détaillés de toute la Région Auvergne-Rhône-Alpes seront dévoilés le 2 juillet. Le nombre d’établissements participants ainsi que des images sont disponibles sur le site du Challenge.

REMISE DES PRIX GRENOBLOISE : elle a eu lieu mardi 26 juin 2018 sur le site de Schneider Electric Technopole à Grenoble. Elle s’est déroulée devant une assemblée d’environ 70 personnes, en présence d’Anne Cambon du Service Transports de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de Yann Mongaburu, Président du SMTC et de Nathalie Teppe, Présidente de l’ADTC-Se déplacer autrement.

RESULTATS
Dans la grande région grenobloise :

  • 61.395 salariés de la grande région grenobloise sensibilisés
  • 254 établissements participants dont 49 nouveaux !
  • 273.000 kilomètres alternatifs à la voiture individuelle parcourus, soit l’équivalent de 13,3 tonnes de CO2 évitées
  • 20.863 participants sur 52.931 présents => participation proche de 40 % (alternatifs sur présents)

Répartition des modes utilisés :

  • 36 % Transports en Commun (bus, car, tram)
  • 5,5 % Plusieurs modes
  • 27 % Vélo
  • 4,5 % Train
  • 13 % Covoiturage
  • 4 % Télétravail
  • 8,5 % Marche
  • 1,5 % Autre mode sur tout leur trajet (roller, skate, trottinette, skis à roulettes, cheval...)

LES LAUREATS

CATEGORIES

  • 1 à 4 salariés 17 établissements (taux moyen 77 %)
  • 5 à 49 salariés 97 établissements (taux moyen 56 %)
  • 50 à 249 salariés 80 établissements (taux moyen 43 %)
  • 250 à 999 salariés 51 établissements (taux moyen 31 %)
  • 1 000 salariés et plus 9 établissements (taux moyen 46 %)

La catégorie de 1 à 4 salariés n’apparaît pas dans le palmarès ci-dessous du fait du grand nombre d’établissements à 100 %. Ce sont des établissements très vertueux qui participent au Challenge mobilité et l’on doit saluer qu’en règle générale parmi les établissements à 100 %, les salariés participants viennent au travail habituellement en mode alternatif. Pour eux, le challenge mobilité, c’est tous les jours !

Le palmarès grenoblois des lauréats primés dans chaque catégorie d’établissements est donc :

5-49 salariés

  • Enercoop Rhône Alpes - Grenoble
  • Itris Automation Square - Grenoble
  • Association Ste Agnès, Accueil Familial Social - Sassenage

50-249 salariés

  • Sémitag - Grenoble
  • Kayentis - Meylan
  • Kelkoo - Echirolles

250-999 salariés

  • Polytec - Grenoble
  • Schneider Electric Technopole - Grenoble
  • Campus CNRS Alpes - Grenoble

1.000 salariés et plus

  • Institut polytechnique de Grenoble
  • CEA - Grenoble
  • ENP Science Campus - Grenoble

Coups de Coeur

  • Villes moyennes et Première participation au Challenge : Adeunis - Crolles
  • Petites villes et Territoires ruraux : La Cocotte des Adrets - Les Adrets

Contact Presse :
Geneviève Peffen, Coordinatrice de l’ADTC – Se déplacer autrement
04.76.63.80.55

PDF - 791.8 ko
télécharger challengemobilite2018_resultats (PDF - 791.8 ko)
PDF - 46.9 ko
télécharger adtc_1-4-salariés (PDF - 46.9 ko)
PDF - 61.3 ko
télécharger adtc_5-49-salariés (PDF - 61.3 ko)
PDF - 59.1 ko
télécharger adtc_50-249-salariés (PDF - 59.1 ko)
PDF - 54 ko
télécharger adtc_250-999-salariés (PDF - 54 ko)
PDF - 43.2 ko
télécharger adtc_1000-salariés-et-plus (PDF - 43.2 ko)

prix-challenge2018-26juin

Emmanuel COLIN de VERDIERE

Thu, 21 Jun 2018 15:20:31 +0200

Les cyclistes métropolitains roulent pour le Réseau Chronovélo

Grenoble, le 20 juin 2018

Communiqué de Presse de l’ADTC - Se déplacer autrement

Les cyclistes métropolitains roulent pour le Réseau Chronovélo

Ce samedi 16 juin, plus de 200 cyclistes ont convergé vers le centre-ville de Grenoble en suivant les tracés prévus pour le Réseau Express Vélo (REV), Chronovélo. Au départ de Meylan, du Campus, d’Eybens, de Pont de Claix, d’Echirolles, de Fontaine et de St Egrève, tous veulent sa réalisation rapide et exemplaire : un REV connecté sécurisé et attractif pour tous.

Chronovélo ne correspond pas aux ambitions affichées

Sur les 40 km promis en début de mandat, seuls 3.5 km ont été inaugurés et 3 km de cet unique tronçon de Chronovélo sont la reprise d’un aménagement existant, avec une largeur insuffisante pour absorber une augmentation du trafic dans de bonnes conditions. Même si 28 km [1] en plus sont annoncés d’ici fin 2019, nous appelons nos élus à les réaliser selon un cahier des charges strict :

  • 4 m de largeur, pour la circulation à 2 de front et les dépassements ;
  • Fluidification et sécurisation des intersections ;
  • Un parcours attractif, connecté et séparé du trafic motorisé.

Seul le respect de ces critères fera des Chronovélos un outil fort pour l’augmentation de la pratique du vélo au quotidien.

Chronovélo : pour les cyclistes d’aujourd’hui et de demain

L’ADTC - Se déplacer autrement, en collaboration avec d’autres associations cyclistes de Grenoble, a proposé aux cyclistes de l’agglomération de parcourir ces Chronovélos qui n’existent que sur le papier. Depuis les 6 "terminus" de lignes, ce sont plus de 200 cyclistes qui ont convergé vers le square Docteur Martin, avant une déambulation dans la ville qui les a menés sur la place de Verdun. Au cours de leurs périples, ils se sont rendu compte des détours qui seront imposés aux cyclistes alors qu’une voie plus directe serait possible, ainsi que des problèmes d’aujourd’hui qui ne seront pas nécessairement résolus par les Chronovélos.

Cette mobilisation a montré l’importance qu’accordent les cyclistes de l’agglomération à ces pistes sécurisées et rapides.

Ces usagers ont aussi relevé le faible avancement de la Métropole sur la sécurisation des déplacements à vélo compte tenu de la communication métropolitaine forte sur la promotion du vélo. Le service Métrovélo et la conception de l’identité du REV grenoblois ont focalisé toutes les attentions, au détriment de l’amélioration de l’existant.

Dès aujourd’hui, il faut que les enfants et les cyclistes adultes moins expérimentés puissent en toute sécurité utiliser le vélo comme un mode de déplacement. Pour cela, le réseau Chronovélo doit proposer des itinéraires pertinents et être connecté à un réseau secondaire sécurisé

Prendre le vélo au sérieux

Il est temps que les élus de la Métropole se donnent les moyens de leurs ambitions (12% de part modale sur toute la métropole en 2020). Il faut cesser de considérer le vélo comme un mode de déplacement marginal qui peut faire des détours, s’adapter en toutes circonstances (sorties de voies privées, rabattements dangereux) et être mis en danger lors des travaux de sur voirie.

Le vélo est un mode de déplacement efficace, rapide, écologique, économique, qui respecte la santé des usagers et des habitants. Il est temps de lui redonner toute sa place dans la ville comme ont su le faire nombre de villes européennes.

Cette Chronoparade en appelle d’autres, pour montrer aux élus que les cyclistes métropolitains méritent toute leur attention. Nous attendons des pistes cyclables correctement dimensionnées et attractives et non de simples mesures cosmétiques. Pour faire face à la saturation des transports motorisés, il faut réellement permettre au vélo de gagner des points dans les modes de déplacement.

Contacts presse :

  • Carole Kaouane, membre du CA de l’ADTC - Se déplacer autrement / membre du CA de la FUB
  • Emmanuel Colin de Verdière, secrétaire de l’ADTC - Se déplacer autrement
PDF - 116.3 ko
télécharger 20180620cpADTC-RetourChronoparade (PDF - 116.3 ko)

photo-chronoparade-ADTC-16juin2018

Emmanuel COLIN de VERDIERE

Tue, 12 Jun 2018 14:15:16 +0200

L'ADTC appelle à pédaler pour une réalisation rapide et exemplaire des Chronovélos le samedi 16 juin à 14h

Grenoble, le 12 juin 2018

Communiqué de Presse de l’ADTC - Se déplacer autrement

L’ADTC appelle à pédaler pour une réalisation rapide et exemplaire des Chronovélos
le samedi 16 juin à 14h

Le réseau express vélo (REV) grenoblois, Chronovélo, est la pièce maîtresse de la politique cyclable métropolitaine annoncée en début de mandat.

Et pourtant les réalisations n’avancent pas …

Sur les 40 km promis en début de mandat, seuls 3,5 km ont été inaugurés et 3 km de cet unique tronçon de Chronovélo sont la reprise d’un aménagement existant, avec une largeur insuffisante pour absorber une augmentation du trafic dans de bonnes conditions.

Si la Métropole annonce 7 km sur l’axe Meylan-Grenoble et 8 km sur l’axe Pont de Claix-Grenoble, d’ici la fin 2019, les branches Eybens-Grenoble, Fontaine-Grenoble et Pont de Claix-Vizille semblent avoir été totalement délaissées et reportées à après 2020.

La qualité des aménagements est insuffisante

L’ADTC constate que les itinéraires proposés ainsi que les caractéristiques techniques des Chronovélos ne répondent ni à l’ambition d’un REV, ni au besoin d’une majorité des usagers actuels. Le cahier des charges dévoilé au public est peu contraignant et la mise en place correspond uniquement aux limites basses proposées. Par ailleurs, on semble attendre du cycliste qu’il effectue des itinéraires qui relèvent bien souvent du parcours d’obstacles.

Pour un réseau Chronovélo attractif pour tous les cyclistes, l’ADTC demande :

  • 4 m de largeur, pour la circulation à 2 de front et les dépassements ;
  • fluidification et sécurisation des intersections ;
  • un parcours attractif, connecté et séparé du trafic motorisé.

Il serait déplorable que Chronovélo ne soit pas livré avec une qualité de service à la hauteur des attentes des usagers d’aujourd’hui et ceux de demain.

Il n’y a pas que les Chronovélos, d’autres aménagements sont nécessaires

Au cours de ce mandat, Chronovélo a concentré les attentions des responsables de la métropole au détriment d’améliorations simples et peu coûteuses pour sécuriser et connecter le réseau cyclable existant, ainsi que la résorption de points noirs connus.

Il faut accélérer !

Chronovélo doit permettre l’irrigation du territoire en étant connecté au réseau secondaire et présenter des alternatives attractives par rapport aux trajets en véhicules individuels motorisés.

La réalisation d’un réseau connecté, sécurisé, praticable par tous et reliant différentes communes de l’agglomération est une nécessité pour faire progresser le nombre de cyclistes. Ce réseau doit être conçu pour des cyclistes du quotidien – d’aujourd’hui et de demain – et doit desservir intelligemment les pôles de vie de notre territoire.

Les 3000 répondants grenoblois au baromètre des ville cyclables ont permis à Grenoble d’atteindre la première place de sa catégorie. Mais leurs attentes sont les mêmes qu’ailleurs en France : des itinéraires cyclables attractifs, connectés, sécurisés, et pour tous.

L’ADTC demande que les tronçons mis en place d’ici fin 2019 répondent à des standards de qualité qui positionnent la métropole grenobloise en exemple français et européen.

L’ADTC appelle à venir pédaler samedi 16 juin sur les futurs itinéraires du réseau Chronovélo, pour exprimer le besoin d’une réalisation rapide et exemplaire de ce réseau Chronovélo. Départs aux extrémités à 14h pour une convergence Square Docteur Martin à Grenoble vers 15h30.

Contacts presse :

  • Carole Kaouane, membre CA ADTC / membre du CA de la FUB
  • Emmanuel Colin de Verdière, secrétaire de l’ADTC
PDF - 163.7 ko
télécharger 20180612 cp ADTC Chronoparade du 16 juin 2018 (PDF - 163.7 ko)


carte-chronoparade-grenoble-16juin2018

Emmanuel COLIN de VERDIERE

Sat, 02 Jun 2018 15:03:00 +0200

Table ronde : Le trolleybus, bus électrique du futur

l’ADTC - Se déplacer autrement organise une table ronde sur

Le trolleybus, bus électrique du futur

le mercredi 20 juin à 20h, salle R. Beck au rdc de la MNEI

avec sur l’expérience du trolleybus à Lyon, les interventions de

  • Pierre HEMON, conseiller métropolitain Administrateur du SYTRAL (autorité organisatrice de la Mobilité du Grand Lyon et du Rhône)
  • Magalie CAMPMAS, Responsable Systèmes Transport Bus & Trolleybus chez SYTRAL

PDF - 2.5 Mo
télécharger flyer-tableonde-trolley (PDF - 2.5 Mo)

2 juin 2018 / 6 juin 2018

ADTC