Flux Isérois

Pièces et Main d'Œuvre

chargement...

2017-11-21T19:46:50Z

Colloque "Transhumanisme" de l'Union rationaliste

INVITATION

au colloque de l'Union Rationaliste "TRANSHUMANISME"

Co-organisé par Michèle Leduc, Guy Bruit et Emmanuelle Huisman-Perrin.

Avec l'amical concours de Jean-Michel Besnier, sur l'homme augmenté.

SAMEDI 2 DÉCEMBRE 2017 DE 9 H À 17 H 30

QUI SE TIENDRA À L'ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE SALLE DE CONFÉRENCE
IV BÂTIMENT DE PHYSIQUE 24 RUE LHOMOND 75005 PARIS.

INTERVENANTS :

JEAN-MICHEL BESNIER, Philosophe, Responsable du numéro de Raison
Présente : Augmenter l'homme, pour quoi faire ? Son intervention portera
sur le Post humanisme et la temporalité.

MARC ROUX, Historien. Président de l'association française du
transhumanisme. Son intervention portera sur les idéaux d'égalité
dans un autre transhumanisme.

ARIEL KYROU, Rédacteur en chef du site Culture mobile, interviendra
sur le numérique et le transhumanisme

DAVID DOAT, Directeur de l'observatoire prospectif de recherche sur
le transhumanisme au sein de l'Université Catholique de Lille

CHRISTOPHE HABAS, Chef du service de neuro-imagerie et de radiologie
à l'hôpital des 15-20 à Paris. Naturalisation de la conscience et
transhumanisme.

JEAN PHILIPPE CATONNÉ, Psychiatre, Psychanalyste et philosophe
Gilgamesh et le transhumanisme.

ENKI BILAL, (sous réserve de son accord) Peintre et dessinateur. Son
œuvre intègre depuis de très nombreuses années une réflexion sur
l'homme augmenté et l'hybridation. Nous lui demanderons de commenter
quelques-unes de ces œuvres.

_Pour des raisons de sécurité, nous vous demandons de vous inscrire
nominativement par mail à l'adresse suivante
"secretariat@union-rationaliste.org ou par téléphone au
02.37.20.28.87_

Augmenter l'homme, pour quoi faire ?

Quand on parle de posthumanisme, de transhumanisme ou d'homme
augmenté, le grand public ne sait pas bien encore ce dont il est
question. S'agit-il d'un homme refait, transformé, réparé ? L'homme
dont il est question est-il encore un humain, un inhumain, un
transhumain, un " mutant connecté", un cyborg ? Jean-Michel Besnier,
dans L'homme simplifié ironise avec sagacité sur l'expression « l'homme augmenté » qui s'avère être le plus souvent un homme
simplifié, davantage capable d'une attitude mécanique ou robotisée
que de répondre à des situations complexes.

Mais derrière ces questions de mots - toujours importantes-, il y a des
réalités technologiques nouvelles sur lesquelles il s'agit de
réfléchir aussi bien que de mesurer leurs effets.

Il est aujourd'hui devenu possible de remplacer des matériaux humains
par des matériaux artificiels, non par de simples "techniques de
renforcement" qui étendent nos performances corporelles directement ou
indirectement (marteau, lunettes, microscope, téléphone), non par des
"techniques de facilitation" qui déchargent nos organes et économisent
des efforts (comme la brouette, la poulie, la voile, la bicyclette), non
par des "techniques de remplacement[1]" qui nous permettent de réaliser
ce que nos organismes ne peuvent faire (le scaphandre de plongée, le
chalumeau, le scanner) mais par des biotechnologies qui engendrent une
"nature artificielle" et un homme aux capacités élargies. Dans ce
monde « prothétique », comme le nomme Peter Sloterdjik[2], il est
possible de substituer à des organes imparfaits des machines plus
performantes : des prothèses réparatrices mais aussi des prothèses
expansives qui augmentent nos capacités (on peut penser aux
jambes-lames d'Oscar Pistorius). Grâce aux biomatériaux mécaniques ou
électroniques, aux organes transplantés naturels ou artificiels (le
cœur, le foie), on peut augmenter ou réparer nos organes, nos moyens
de locomotion, notre rythmique, on peut mettre en place des stimulateurs
cardiaques ou nerveux, les "pacers" de toutes sortes, et on peut aussi,
par le biais des anesthésiques, des psychotropes ou autres, influer sur
notre programmation mentale. Il est aussi possible aujourd'hui non
seulement de réparer l'homme, de l'augmenter mais de le transformer,
c'est tout l'enjeu des modifications génomiques permises par la
technique CRISPR/Cas9 pour modifier génétiquement des embryons humains
ouvrant la voie à un eugénisme actif.

Nous vivons donc dans un temps où la technique peut beaucoup mais où
l'éthique, la philosophie, la rationalité semblent en retard ou en
retrait vis-à-vis de ces nouveautés.

Comprendre ce qu'il est possible de faire sur l'homme, se demander pour
quoi augmenter l'homme, quels sont les enjeux politiques, sociaux,
moraux du post ou trans-humanisme sera l'objet de ce colloque.

___________________

[1] Ces distinctions appartiennent à l'anthropologue et sociologue
allemand Arnold Gehlen (1904-1976),_ in_ _L'homme à l'âge de la
technologie_, 1957, non traduit.
[1] Philosophe allemand, _in_ _L'heure du crime et le temps de
l'œuvre d'art_, trad. Olivier Mannoni, Calmann-Lévy, 2000.

- Service compris

Pièces et main d'œuvre

2017-11-20T23:08:18Z

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/devenircyborga4.pdf

Les Chimpanzés du futur bordelais perturbent le colloque "Le devenir cyborg du monde"

Ce lundi 20 novembre, quelques Chimpanzés bordelais ont interrompu le colloque de promotion du transhumanisme organisé par l'université et la librairie Mollat (voir ici).

Ils ont laissé quelques peaux de bananes et ce tract :

- Nécrotechnologies

Chimpanzés bordelais

2017-11-19T18:26:13Z

Promotion du transhumanisme à la librairie Mollat et à l'université de Bordeaux

Les 20, 21 et 22 novembre 2017, l'université de Bordeaux et la librairie Mollat organisent un séminaire sur « Le devenir cyborg du monde », auquel sont associés, entre autres, les transhumanistes Nick Bostrom et Ray Kurzweil.

Le programme complet : ici

Après l'ouverture d'une antenne de la Singularity University (lire ici), Bordeaux poursuit sa contamination des cerveaux.

- Service compris

Pièces et main d'œuvre

2017-10-31T20:14:55Z

Colloque transhumaniste Transvision à Bruxelles (9-11 novembre 2017)

Du 9 au 11 novembre 2017, l'Association française transhumaniste (AFT) organise à Bruxelles le colloque transhumaniste international « Transvision 2017 ». Des anthropophobes du monde entier s'y retrouveront afin de dresser un état des lieux de l'inhumanisme dans leurs pays respectifs et d'envisager des perspectives d'avenir (un parti augmenté ? une organisation pour les 500 prochaines années ?)

Les curieux qui avaient raté le précédent « Transvision » à Paris en 2014 ont une nouvelle chance de voir réunies les branches du mouvement pour l'extinction de l'espèce humaine : Humanity +, Future of Humanity Institute, Institute for Ethics and Emerging Technologies, Israel Longevity Alliance, London Futurists, Allianza Futurista, Computational Biology of Aging Group, United States Transhumanist Party, Russian Transhumanist Movement, etc.

Au programme également, un exposé de l'anthropologue belge Paul Jorion, auteur de Le dernier qui s'en va éteint la lumière et de Se débarrasser du capitalisme est une question de survie. Souvent cité (et invité) par les cercles anticapitalistes et altermondialistes, Paul Jorion apporte aux inhumains la caution critique qui leur permet de proclamer leur ouverture d'esprit. Il joue cette année le rôle de contradicteur complaisant endossé lors de « Transvision 2014 » par Miguel Benassayag, qui le regretta mais trop tard.
Encore un qui ignore la leçon des sociologues d'Orange Lab : « Faire participer pour faire accepter » et son corollaire : « Participer, c'est accepter ». Et qui va gracieusement instruire les inhumains des griefs qui leur sont faits. La vanité rend bête.

Chimpanzés du Plat Pays, le colloque aura lieu au Grand Café Muntpunt, rue Léopold 2 à Bruxelles (voir programme ci-dessous). Il se conclura par un happening augmenté au Manneken Pis, le 11 novembre à 17h. Mais qui pissera sur qui ?

Programme
Voir aussi : https://transvision-conference.org/

First day. Thursday November 9.
Assessment : an account of the situation and the evolution of the movement and transhumanist thought in various countries of Europe and the World

9.00 AM – 9.35 AM Registration
9.35 AM (precise !) – 9.45 AM Welcome speech
9.45 AM – 1 PM Speakers from many organizations and countries (part 1)
• David Pearce : Humanity+ (co-founder of what was originally called the World Transhumanist Association)
• Natasha Vita-More (video) : chair of Humanity+
• Anders Sandberg (Future of Humanity Institute)
• Sven Bulterijs : (HEALES)
Questions and break (coffee)
• Valeriya Udalova (Pride) : Russia (RTM, CEO KrioRus)
• Ilia Stambler (video) : Israel (Israel Longevity Alliance)
• Jose Cordeiro : Venezuela (Humanity+)
• Armand Ngaketcha : Cameroon (AFT)
Questions

1 PM – 2 .15 PM Meal

2.15 PM (precise !) – 6.00 PM Speakers from many organizations and countries (part 2)
• David Wood : Great-Britain (London Futurists)
• Chris Monteiro : Great-Britain
• Marc Roux : France (AFT)
• Riccardo Campa : Italy (AIT)
Questions and break (coffee)
• Stefano Vaj : Italy (AIT)
• Sergio Tarrero : Spain (Allianza Futurista)
• Tomasz Romanowski : Poland
• Anton Kulaga, Romania (Computational Biology of Aging Group)
Questions and break (coffee)
• Angel Marchev, Bulgaria
• Netherland (speaker to be precised)
• Waldemar Ingdahl : Sweden (Människa+)
• Gennady Stolyarov II (United States Transhumanist Party)(video)
• James Hughes : US (IEET)
Questions

6.30 – 8 PM Meeting of the Association Française Transhumaniste (in French)
or
6.30 – 8 PM General discussions about the future of transhumanism (in English)
8.30 – 10.30 Festive meeting in the Café “A la mort Subite” (Sudden Death). Informal discussions, group picture,…


Second day. Friday November 10.
Prospects : time to work on what we think we can do, together or separately

9.00 AM – 9.30 AM Registration – Welcome
9.30 AM (precise !) – 9.45 AM Presentation of the Working Groups
9.45 AM – 10.45 AM First part working groups Morning
1. Abolition of aging (leader : Didier Coeurnelle)
2. Cognitive enhancements (leader : James Hughes)
11.00 AM – 12.00 AM Second part working groups Morning
1. Bioethics issues (human increase, grinders, ectogenesis, legal issues…) (leader : Marc Roux)
2. Technoprogressive questions (Society without work and with abundance and A.I.) (leader : David Wood)
12 AM – 1.45 PM Meal
1.45 PM (precise !) – 2.45 PM First part working groups Afternoon
1. How do we relate to the political world ? Do we create a political party ? Public Armaments Policy Issues. Risks. (leader : Marc Roux and Didier Coeurnelle)
2. What are the relationships with the business world (e. g. Singularity University)(leader : David Wood)
1.45 PM – 2.45 PM Second part working groups Afternoon
1. What kind of actions towards laboratories, universities (leader : François Vialatte, to be confirmed)
2. How do we organize ourselves (Practical actions). Do we have an annual festival ? (leader : Alexandre Maurer)
4.30 to 6.30
Bringing discussions to a conclusion
7 – 10 PM
Festive meal in downtown Brussels. La Lunette (to be confirmed)


Third day. Saturday November 11.
Syntheses, External analysis of the movement. Activities also for non-transhumanists (press, people interested…).

9.00 AM – 9.30 AM Registration – Welcome
9.30 (precise !) – 12 AM Final talks. The Future is Now, beautiful, dangerous, fascinating.
• Gabriel Dorthe (25 mn)
• Steve Fuller (25 mn)
• Questions and break (coffee)
• Paul Jorion (25 mn)
• Anders Sandberg (25 mn)
Questions
12 AM – 2 PM Technoprogressist meal, discussions, press conference
2 PM – 4.30 PM Synthesis and perspectives. Eight complementary ways to change the future in positive ways !
• James Hughes
• David Wood
• David Pearce
Questions, short comments and break (coffee)
• Jose Cordeiro
• Marc Roux
• Didier Coeurnelle

5.00 PM (precise !) Transhumanist Manneken Pis. We will go together to offer “technoprogressist” clothes to this very young and very old -but rejuvenated- citizen of Brussels
6.30 – 11.30 PM Festive final meeting in the Café “A la mort Subite” (Sudden Death). Informal meetings, preparation of next events…

- Service compris

Pièces et main d'œuvre

2017-10-11T19:23:33Z

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/dl_8_10_17.pdf

Fête de la Science : annulation du forum transhumaniste à Grenoble

Parution du Manifeste des Chimpanzés du futur contre le transhumanisme, début septembre 2017. Voir ici

Nous apprenons de diverses sources l'annulation du forum "Transhumanisme, bonnes pratiques" prévu au campus universitaire lors de la Fête de la Science le 12 octobre 2017.

Cette annulation semble due aux protestations de scientifiques de l'université et à notre texte d'alerte diffusé ces derniers jours (voir ici).

Cela vaut la peine de parler plutôt que de se taire.

Les choses n'en resteront pas là, les transhumanistes reviendront forcément à la charge. Il convient donc toujours de savoir comment il a été possible que l'université leur donne une salle et l'organisation d'un forum, que le Crous acquiesce et que David Queiros, maire de Saint-Martin d'Hères, laisse faire.

NB : Le Dauphiné Libéré (voir document ci-dessous) et Place Gre'net (ici) ont publié des articles sur le sujet.

- Nécrotechnologies

Pièces et main d'œuvre

2017-10-03T20:46:35Z

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/techno-gratin_transhumaniste.pdf

Fête de la Science : le techno-gratin révèle (enfin) son transhumanisme

Parution du Manifeste des Chimpanzés du futur contre le transhumanisme, début septembre 2017. Voir ici

Retenez cette date : à l'automne 2017, l'université grenobloise affiche pour la première fois sa connivence avec les fanatiques de l'homme-machine. La Fête de la Science, du 7 au 15 octobre 2017, lui en fournit l'occasion : outre ses habituels ateliers de formatage techno-scientiste ludiques, interactifs et bétifiants (« Pepper, le robot compagnon », « Rob'Air, le ptit nom mignon du robot de l'université »), la Communauté universitaire Grenoble Alpes accueille sur le campus l'Association française transhumaniste (AFT) Technoprog tout l'après-midi du 12 octobre. Non comme invitée, mais comme organisatrice d'un forum intitulé : « Transhumanisme, bonnes pratiques ». Vous avez bien lu. Bienvenue dans nos ateliers « Pour un inhumanisme à visage humain », « Déontologie de l'anthropophobie » et « Vers une fin de l'espèce humaine équitable, durable et responsable ».
(...)

Pour lire le texte intégral, ouvrir le document ci-dessous.

Voir aussi la causerie « Technologie, technocratie, transhumanisme » à la librairie Tropiques (Paris) le 13 octobre 2017 (merci à Dominique) : http://www.librairie-tropiques.fr/2017/10/les-chimpanzes-du-futur-contre-le-transhumanisme.html

- Nécrotechnologies

Pièces et main d'œuvre

2017-10-01T20:22:12Z

Colloque transhumaniste au Medef

L'économiste transhumaniste Nicolas Bouzou organise avec le Medef et Facebook un colloque sur l'appropriation de l'espace par les compagnies privées, au siège du Medef le 24 novembre 2017. Il invite ses amis Laurent Alexandre et Luc Ferry, mais aussi Pierre Gattaz (Medef), Jean-Yves Le Gall (Centre national d'études spatiales), l'astrophysicien médiatique Etienne Klein, ou Geneviève Fioraso, ex-ministre (grenobloise) de la Recherche.

Quand on vous dit que le transhumanisme est le stade actuel du techno-capitalisme, de l'industrialisation et de la croissance :

Le Cercle de Belém vous invite à son prochain colloque

Espace : nouvelle frontière économique, nouveau défi européen !

24 novembre 2017 13h-20h
Medef | 55, avenue Bosquet | Paris

"L'appropriation privée de l'espace est en cours et c'est une excellente nouvelle pour ceux qui y participeront. Grâce à l'innovation et à quelques pionniers, l'espace devient enfin accessible aux acteurs privés. SpaceX défraye régulièrement la chronique, mais n'est que l'arbre qui cache la forêt. Aux États-Unis, de vastes territoires allant de la Silicon Valley et jusqu'à Seattle, connaissent une effervescence économique et financière sans précédent en lien avec l'exploration spatiale. Un véritable écosystème industriel privé est en train d'émerger, dans lequel l'innovation spatiale intéresse un nombre croissant d'industries (du bâtiment, de l'exploration minière…) et de services. En Europe, cependant, le manque d'investissements privés limite le potentiel d'innovation et freine l'émergence d'un tel écosystème. C'est une faiblesse, dans la mesure où la bataille juridique à venir autour de l'appropriation privée de l'espace, et les traités internationaux qui suivront, seront à l'avantage des nations les plus économiquement en avance sur le sujet. Dans ce contexte, l'Europe doit favoriser la coopération entre professionnels de l'espace et industriels pour ne pas passer à côté du prochain grand cycle d'innovation."

Colloque organisé avec le soutien du Medef, de Facebook France et de l'École de Droit et Management Paris II-Assas.

http://asteres.fr/espace-nouvelle-fontiere-eco-nouveau-defi-europeen/

- Service compris

Pièces et main d'œuvre

2017-09-30T20:11:28Z

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/paradis_pourri_.pdf

Paradis pourri : "Smart islands" en Polynésie

Parution du Manifeste des Chimpanzés du futur contre le transhumanisme, début septembre 2017. Voir ici

En janvier 2017, une étonnante nouvelle surgit brièvement du flot de l'information permanente. Les Siliconiens du Seasteading Institute et le gouvernement de la Polynésie française ont signé un accord pour coloniser les lagons de plateformes de survie high tech. Scientifiques et industriels, entrepreneurs et politiciens, les mêmes technocrates qui en 200 ans de « progrès » emballé ont ravagé la Terre, nous poussent maintenant à la migration vers une autre planète : la Mer. Ce qu'il en reste du moins, une fois qu'ils l'ont vidée de ses poissons et remplie de leurs déchets.
De l'eau à dessaler, des minerais, du pétrole, du vent, des courants pour faire tourner des myriades d'éoliennes et d'hydroliennes, des champs d'algues et des élevages piscicoles. Et enfin, un immense espace foncier – 70% de la surface planétaire - où construire des smart cities sur des polders et des plateformes marines. C'est à une nouvelle ruée vers l'or (« bleu »), que nous appellent aussi bien les richissimes libertariens du Seasteading Institute, que Jean-Luc Mélenchon, le chef de La France Insoumise et promoteur de la « planification écologique ».

Mais comment Tahiti, le paradis terrestre, s'est-il changé en bas-fond des enfers, en moins de 200 ans ? C'est ce que nous voyons dans « Paradis pourri. Smart islands en Polynésie », une enquête de Hors-Sol et Pièces et main d'oeuvre (document ci-dessous.)

Lire aussi :
- Le site Hors-Sol,
- J'ai visité Smart City, par Tom 2.0
- Les vrais "fascistes" de notre temps - Le Corbusier et les architectes urbanistes
- Critique de la planification écologique

Lire le texte :

- Nécrotechnologies

Hors Sol & Pièces et main d'oeuvre

2017-09-28T20:28:09Z

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/lyce_e_nume_rique.pdf

Le SNES Toulouse contre l'école numérique

Lors d'une réunion du conseil syndical académique du SNES Toulouse de septembre 2017, un participant, enseignant en lycée, a lu la déclaration ci-dessous. Apparemment, cette section académique (l'une des plus importantes sections de France) se lance dans le combat anti-numérique dans l'éducation. Lorsqu'on se donne la peine d'expliquer les choses à des gens qui se donnent la peine d'y réfléchir un peu, l'école numérique paraît subitement moins fatale et désirable.
Nous publions ce texte à titre d'exemple et d'invitation à la réflexion pour tous les enseignants, syndiqués ou non.

Ouvrir le document :

- Nécrotechnologies

Un syndicaliste enseignant

2017-09-23T20:37:12Z

L'université de Grenoble invite les transhumanistes

Pour la Fête de la Science 2017, les facultés de Grenoble ouvrent leurs portes à l'Association française transhumaniste Technoprog. Laquelle est chargée d'organiser un forum "Transhumanisme, bonnes pratiques" le jeudi 12 octobre de 14h à 19h (à l'Aquarium, 1220 rue des Résidences, sur le campus de Saint-Martin d'Hères).

Présentation dans le programme édité par La Casemate, Centre de culture scientifique, technique et industrielle de Grenoble :

"Venez découvrir, autour de tables rondes sur des sujets passionnants (interfaces hommes/cerveau... (sic)), les enjeux du transhumanisme, et de quelle façon celui-ci participerait à "améliorer" l'humain ? Notre souhait est de rassembler des chercheurs, des ingénieurs, des personnes à l'interface entre la science et l'industrie, ainsi que des personnes soucieuses de l'éthique, pour construire une vision respectueuse, durable et souhaitable de notre futur.

Les différentes tables rondes seront suivies d'une séance de questions, destinée à vous laisser l'occasion de vous aussi entrer dans le débat et exposer vos idées."

- Service compris

Pièces et main d'œuvre