Flux Isérois

SD 38 - FSU de l'ISERE

chargement...

Sat, 04 Nov 2017 18:38:23 +0100

Contre les ordonnances et la loi travail XXL

CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, Solidaires étudiant-e-s - Isère

Jeudi 16 novembre 2017, grève et manifestation, GRENOBLE départ 10h, gare SNCF

samedi 4 novembre 2017 par FSU 38

Les organisations syndicales de salariés et de retraités, les organisations de jeunesse appellent à la mobilisation générale.

Suite à la réunion intersyndicale du 24 octobre,
les syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL
appellent à la grève le 16 novembre.

CONTRE les ordonnances Macron et les réformes à venir sur l’assurance chômage, la formation professionnelle, la sélection des jeunes à l’entrée de l’enseignement supérieur, l’augmentation de la CSG, les atteintes au service public.

CONTRE le plan de licenciement national que constitue la suppression de 260 000 contrats aidés.

POUR l’amélioration de nos conditions sociales et de travail : pouvoir d’achat des actifs et retraités et pensionnés, insertion des jeunes dans le marché du travail, le maintien des moyens pour les services publics, la fin des contrats précaires.

Face à la méga casse sociale de Macron et son monde,
tous ensemble plus forts, nous gagnerons !

Jeudi 16 novembre 2017, mettons à l’arrêt le maximum d’entreprises et de services publics, de facs et de lycées !
tou-te-s en grève et aux manifestations
GRENOBLE départ 10h, gare SNCF

Les organisations
CGT, FO, FSU, Solidaires salariés et étudiants, UNEF, UNL,
appellent les salarié-e-s et les jeunes, à se réunir en AG avec leurs organisations syndicales sur les lieux de travail, pour décider d’actions et de grève massive.

FSU 38

Sat, 14 Oct 2017 00:11:19 +0200

Mardi 17 OCTOBRE 2017 à 18 h Rassemblement à Grenoble

à l’appel du collectif 17 Octobre 1961 : Algérie au Coeur, Amal, ANPNPA (Association Nationale des Pieds Noirs Progressiste et de leurs Amis), Anpromevo (Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS), ASALI, ATLLAS, CIIP (centre d’informations inter-peuples), CSRA (collectif de Soutien aux refugiés algériens), Coup de Soleil en Rhône-Alpes, MRAP (mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples), Ras L’Front

Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers de travailleurs algériens et leurs familles ont manifesté à Paris pour le droit à l’indépendance de l’Algérie, pour leur droit à l’égalité et à la dignité, contre le couvre-feu raciste qui leur était imposé.

Ce jour-là et les jours suivants, plusieurs centaines d’entre eux furent massacrés, jetés dans la Seine ou gravement blessés par des policiers sous les ordres du préfet de Paris Maurice Papon.

Nous devons maintenir cette mémoire vivante pour éclairer notre présent. Car le combat est loin d’être fini...

En ces temps troublés où la tentation est forte d’empiéter sur les libertés individuelles, au nom de la sécurité et de lutte contre le terrorisme, il est nécessaire de maintenir vivante la mémoire. De la rafle du Vel d’Hiv aux centres de rétention en passant par la répression sanglante du 17 Octobre 1961, nous savons ce qu’un pouvoir en place peut faire au nom de la Raison d’État.

Les politiques actuelles visant les migrants sont inhumaines et nourrissent le racisme et la xénophobie. Migrer est un droit inaliénable, la diversité des origines et la pluralité des opinions sont des apports nécessaires et des richesses irremplaçables.

La défaite de l’ordre colonial en Algérie, symbolisé par les accords d’Evian le 19 mars 1962 est une grande victoire pour le peuple algérien, qui y gagna son indépendance, et une victoire pour le peuple français qui vit la fin d’une guerre cruelle et injuste. Écouter les demandes du peuple algérien aurait pu éviter bien du sang inutile.

Cette leçon vaut pour le temps présent, alors que les guerres se multiplient et que le danger d’un conflit majeur monte. il n’y a pas de paix durable sans le respect de la volonté des peuples.

Maintenir cette mémoire vivante c’est aussi contribuer à faire progresser l’égalité des droits, pour un monde ouvert et solidaire.

Mardi 17 OCTOBRE 2017 à 18 h , rassemblement à Grenoble
place Edmond Arnaud (quartier Très-Cloîtres, tramway ligne B, arrêt Notre-Dame)

Manifestons pour :
- réclamer l’ouverture des archives de la Guerre d’Algérie et de la colonisation aux chercheurs français et étrangers, sans restrictions ni exclusives ;
- un enseignement critique de la période coloniale dans les livres d’Histoire, qui en montre toute la réalité ;
- affirmer le droit des migrants à vivre en France dans la dignité et sans subir de discriminations ;
- refuser les discours xénophobes, racistes, colonialistes, révisionnistes ;
- refuser les atteintes aux libertés au nom de la « sécurité », en réalité la raison d’État.

Exposition " Mémoire vive, 17 octobre 1961"
du lundi 16 octobre au vendredi 27 octobre inclus

dans les locaux d’Amal au 57 avenue Maréchal Randon 38000 Grenoble Tram B, arrêt "Notre-Dame Musée"
horaires d’ouverture au public :
Lundi : 13h-18h30, Mardi : 13h-18h30, Jeudi : 10h-17h, Vendredi : 10h-17h
Le vernissage de l’exposition se fera le jeudi 19 octobre à 18h30 dans les locaux d’AMAL autour du verre de l’amitié.

à l’appel du collectif 17 Octobre 1961 :
Algérie au Cœur,
Amal,
ANPNPA (Association Nationale des Pieds Noirs Progressiste et de leurs Amis),
Anpromevo (Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS),
ASALI (association de solidarité des Algériens de l’Isère)
ATLLAS (association tisser les liens d’amitié solidaires),
CIIP (centre d’informations inter-peuples),
CSRA (collectif de Soutien aux refugiés algériens),
Coup de Soleil en Rhône-Alpes,
MRAP (mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples),
Ras L’Front

Avec le soutien de :
UD-CGT
Solidaires
FSU
ACIP-ASADO
ADAFL (association dauphinoise des amitiés franco-libanaises)
AFPS (Association France Palestine Solidarité)
ATTAC Isère
Cercle Bernard Lazare
Cercle Laïque
Ligue des Droits de l’Homme (LDH)
Ligue pour la Défense des Droits de l’Homme en Iran (LDDHI)
CTNE (collectif contre la traite négrière et l’esclavage)
LIFPL (ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté)
Mouvement de la Paix
Nuestra America
ADES
EE-LV
Ensemble !
Go Citoyenneté
Lutte Ouvrière
MRC
NPA
PAG38
Fédération de l’Isère du PCF
PRCF & JCRF
Fédération de l’Isère du PS

FSU 38

Mon, 02 Oct 2017 17:55:24 +0200

JOURNEE D'ACTION Du 10 octobre 2017 en Isère, APPEL A LA GREVE ET A LA MANIFESTATION

inter-FP 38 : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FA, FO, FSU, UNSA, USS

manifestation à 14h, départ du campus universitaire de St Martin d’Hères

lundi 2 octobre 2017 par FSU 38

Dans le cadre de l’appel national, l’intersyndicale Fonction Publique Isère appelle l’ensemble des agents de la fonction publique à arrêter le travail le 10 octobre 2017, jour du rendez-vous salarial avec le ministre des comptes publics et de la fonction publique.

Le matin : actions et mobilisation dans les services et les établissements

L’après-midi : convergence sur une manifestation iséroise qui se déroulera sur l’agglomération grenobloise
à 14h au départ du campus universitaire de St Martin d’Hères (devant l’amphi Weil)
à destination de la Préfecture pour recevoir les réponses du gouvernement à nos revendications :
- L’augmentation de la valeur du point d’indice pour l’ensemble des agents
- La suppression du jour de carence dans la fonction publique
- L’arrêt du Plan Social dans la Fonction Publique
- L’embauche d’agents titulaires avec la transformation de tous les emplois précaires (CDD, CDI, et contrats aidés) en emplois statutaires
- Le respect des garanties collectives des agents publics, donc du statut de la Fonction Publique

L’ensemble des agents devra être à l’écoute des décisions gouvernementales concernant nos revendications afin de décider collectivement des suites à donner à cette première journée d’action.

FSU 38

Tue, 12 Sep 2017 11:00:00 +0200

12 septembre 2017, Mobilisation

Avec CGT et Solidaires, la FSU 38 appelle à la grève le 12 septembre

Grenoble, 11h au Rectorat, 14h au Jardin de Ville ; Pont-de-Claix, 18h30 au Foyer municipal

mardi 12 septembre 2017 par FSU 38

La FSU isère appelle à la grève le 12 septembre 2017. Elle appelle les personnels à se réunir en assemblées générales le matin dans les établissements et services.

Elle appelle à un rassemblement à 11h au Rectorat de Grenoble :
- Contre l’austérité, la précarité et les politiques libérales et pour des moyens réels et pérennes dans l’Éducation Nationale.
- Suites aux annonces gouvernementales (blocage du point d’indice, journée de carence, suppression de 23 000 contrats aidés sur 70 000 dans l’Éducation nationale...).

Rassemblement initié par les enseignants des collèges Pablo Picasso, Louis Lumière, Jean Vilar, du lycée Marie Curie (Échirolles) ; du collège Vercors (Grenoble)

La FSU Isère appelle au Grand Meeting contre la loi travail au jardin de ville (Grenoble) à 14 h et invite à la conférence gesticulée de Christophe Abramovsky, "Le travail est un sport collectif" dès 18 h 30 au Foyer municipal du Pont de Claix.

FSU 38

Thu, 13 Apr 2017 15:19:30 +0200

1ER MAI 2017 EN LUTTE !

CGT, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, Solidaires Etudiants (Isère)

MANIFESTATIONS : GRENOBLE, 14h Gare Sncf / Alsace-Lorraine ; BOURGOIN-JALLIEU, 10h30 cinéma Kinépolis ; ROUSSILLON, 10h foyer municipal

jeudi 13 avril 2017 par FSU 38

Appel intersyndical CGT, FSU, Solidaires étudiants et salariés, UNEF et UNL

Le 1er mai est une journée de luttes et de solidarité internationale.
Dans un contexte trouble de montée des idées d’extrême-droite, il serait dangereux de faire l’impasse sur les politiques économiques et sociales qui nous ont amenés à cette situation.
L’intersyndicale réaffirme son combat contre le racisme et la xénophobie, comme elle réaffirme son engagement pour la paix.

Le pacte de responsabilité, le CICE, en passant par les exonérations de cotisations sociales fragilisent nos systèmes de solidarité que sont les services publics et la protection sociale. Dans cette période de confusion, la boussole doit rester les luttes et la solidarité comme nous le montre la mobilisation exemplaire en Guyane.

Parce qu’il nous faut reprendre le chemin du progrès social,
- Oui à l’emploi
- Oui aux augmentations de salaire
- Pour des services publics de haut niveau
- Pour des moyens qui permettent d’étudier et de se former
- Pour une protection sociale forte
- Pour une industrie qui réponde aux besoins
- Pour un renforcement du droit du travail
- Pour l’égalité entre les femmes et les hommes
- Pour les libertés syndicales et le droit de s’organiser
- Pour la levée de l’état d’urgence
- Pour un accueil digne de tous les migrants et le respect de leurs droits humains

Les régressions qui découlent de la loi dite travail, imposent une puissante réaction pour que « la loi travail n’entre pas dans ma boite ».

Nous appelons à faire du 1er mai, journée internationale des travailleurs, une journée de mobilisation forte contre la haine, pour la solidarité entre les travailleurs.

1er MAI 2017 EN MANIF !
- 14h GARE Sncf/Alsace-Lorraine à GRENOBLE >> Préfecture
- 10h30 cinéma Kinépolis à BOURGOIN-JALLIEU
- 10h foyer municipal à ROUSSILLON

AVRIL 2017

FSU 38