Flux Isérois

LPO Isère

chargement...

Mon, 18 Sep 2017 12:17:32 +0200

Campagne de sauvegarde des busards cendrés en Isère – Compte-rendu 2017

Laisser un commentaire

Le Busard cendré (Circus pygargus) est une espèce de rapace diurne menacée qui mérite toute notre attention en Isère. La raréfaction de leurs milieux naturels, telle que les zones humides, ont poussé les busards à s’adapter et donc s’installer dans différents types de cultures (céréales, cultures fourragères, etc.). L’opération de protection des nichées de busards est mise en place afin d’éviter la destruction des nids lors des moissons ou des fauches. La campagne de sauvegarde se déroule principalement en plaine de Bièvre.

Cette campagne a reçu le soutien de nombreux donateurs qui ont participé a une campagne de dons, permettant de récolter 2495€ pour nous soutenir dans cette action. Un grand merci à eux !

Merci aussi au Tichodrome pour son investissement dans cette campagne. De nombreux jeunes busards cendrés ont ainsi pu être accueillis au centre de soins à la faune sauvage.

En début de saison, les très bonnes conditions météorologiques du mois d’avril ont permis la fauche précoce du ray-grass et des luzernes limitant ainsi l’installation des busards cendrés dans ce type de parcelle, ils se sont donc reportés sur les friches et les céréales, ce qui nous laisse plus de temps pour intervenir. Globalement, les pontes ont beaucoup été retardés par le très mauvais temps du mois de mai, froid et pluie étant des éléments impactant sur la nidification des busards cendrés.

Sous ce froid printanier et sous les chaleurs étouffantes de juin, nous avons donc trouvé 27 nids et recensé 26 couples nicheurs (1 ponte de remplacement). 28 couples ont été identifiés, les deux autres couples sont probablement issus de destructions que l’on a loupées. Sur ces 27 nids, 12 se trouvent dans les friches, 6 en pré de fauche (1 en Ray Grass, 4 dans le dactyle et 1 en Luzerne) et 9 dans les céréales (5 dans l’orge et 4 dans le blé).

Au total, ce sont 11 nids qui ont été protégés (7 cages traineaux posés et 4 pontes sauvées) permettant ainsi l’envol de 23 jeunes busards cendrés.

Les cages traineaux ont été mise en place dans les nids en céréales. Ce sont 53 jeunes qui ont pris leur envol  au total, mais seulement 40 en Isère puisque 13 jeunes busards cendrés ont dû être rapatriés d’urgence au taquet décentralisé du Rhône (CSOL), car le taquet existant en Isère a été détruit volontairement en juillet. 7 jeunes busards se sont envolés du taquet nouvellement construit de l’Isère. Seulement 3 jeunes se sont envolés d’un carré grillagé (Saint-Hilaire de la côte). La productivité pour les couples ayant au moins 1 jeune à l’envol depuis le nid est de 2.36, un chiffre tout à fait satisfaisant.

Cependant, la productivité globale est de 1.18 car beaucoup de nids ont échoué leur reproduction.

En effet, 14 nids ont échoué pour les raisons suivantes : 6 nids détruits volontairement, 2 nids avec des poussins morts écrasés au pied dans la cage traineau, 2 nids fauchés précipitamment, 1 nid avec les faux œufs et les piquets de repérage volés et le dernier avec des poussins disparus de la cage traineau dans la même parcelle.

Nous avons déposé plaintes contre X auprès de l’ONCFS qui devrait enquêter sur les faits. Suite à la dernière destruction volontaire (piétinement des poussins dans le nid) nous avons pris la très lourde décision de rapatriés au centre de sauvegarde du Tichodrome tous les autres poussins dans les nids protégés (12 au total) afin de garantir leur survie. Cette décision est extrême et a pour conséquence l’échec de la reproduction des couples. Deux autres nids ont probablement été victimes de prédation (renards, chats…).

Le graphique ci-dessous témoigne de la situation alarmante de l’espèce dans le département. Les données de la campagne de protection 2015 sont à prendre avec du recul, l’investissement bénévole a été très limité dû à l’absence du coordinateur départemental. Le nombre de couples nicheurs ne cesse de diminuer, depuis 2008, la population à chuter de 38%, autrement dit, un tiers de la population de busard cendré en Isère a disparu en à peine 10 ans. Cependant, hormis pour l’année 2015, le nombre de jeunes à l’envol est globalement resté constant. La protection des nids a été efficace durant ces années et a permis l’envol de la majorité des jeunes busards. La bonne productivité dans l’ensemble reflète la grande densité en ressource alimentaire de la plaine de Bièvre (campagnol des champs et grande sauterelle verte).

À l’occasion de cet article, nous faisons appel aux bonnes volontés qui souhaiteraient s’investir pour la protection de ce magnifique rapace à nos côtés l’an prochain. Cette campagne est à la fois riche en rencontres et en émotions mais aussi formateur au métier de la protection de la nature et à l’ornithologie.

Un très grand merci aux écovolontaires de cette année : Camille Verschaeve, Nolwenn Trividic, Camille Schellenberger, Romain Winkler Françoi et Amandine Prévost ainsi qu’aux bénévoles Isérois : Emmanuel Collet, Hugo Hello, Georges Laurencin, Erige de Thiersant, Jean Charles Poncet et Alexandra Acca.

Un grand merci également à Pascal Tavernier et Patrice Franco d’avoir accepté les busards de l’Isère dans leur taquet ainsi qu’à Philippe Descollonge pour s’en être occupé.

Auteur : Florian Escot

Adrien Lambert

Wed, 13 Sep 2017 09:36:53 +0200

La LPO Isère recrute un(e) Chargé(e) de communication et de la Vie associative CDD – 12 mois – 35 heures

Laisser un commentaire

Créée en 1973, la LPO, association de protection de la nature, a pour objet « d’agir pour l’oiseau, la faune sauvage, la nature et l’homme, et lutter contre le déclin de la biodiversité par la connaissance, la protection, l’éducation et la mobilisation. »

La LPO mène des actions portant sur la connaissance et la protection de la faune terrestre sauvage (oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles) et des milieux naturels dans le département de l’Isère.

L’association gère une base de données naturalistes collaborative (www.faune-isere.org) alimentée par plus de 3 400 observateurs, représentant aujourd’hui plus de 1 800 000 données. Cet important travail de collecte et de centralisation permet une mise en perspective des observations réalisées.

La LPO intervient en Isère grâce à son réseau près de 1 500 adhérents, appuyé par 12 salariés, dans cinq grands domaines :

l’étude et l’expertise naturalistes,

la conservation et la gestion des espèces patrimoniales et menacées, et des espaces naturels,

la valorisation des sites et des actions, la sensibilisation et l’accueil des différents publics,

le maintien de la biodiversité dans le bâti et la planification urbaine : Trame verte urbaine, Biodiversité et bâti, Biodiversité et espaces urbains,

la sensibilisation et l’éducation à l’environnement.

La finalité de ses actions est la connaissance et la protection du patrimoine naturel que la LPO Isère met en œuvre au travers de programmes locaux ou nationaux en tant que maître d’ouvrage, ou dans le cadre de politiques publiques en tant que partenaire.

Elle est reconnue pour sa connaissance et son implication dans la préservation des oiseaux et des chauves-souris pour le département de l’Isère.

Elle s’intéresse notamment aux problématiques d’aménagement (planification, actions opérationnelles).

Afin d’accompagner la dynamique de l’association, l’association recherche un(e) chargé(e) de communication. Placé(e) sous l’autorité directe du Directeur, vous assurez la communication de notre association et interviendrez sur des projets en prenant en charge la partie communication.

Vous aurez aussi un rôle de relais et de catalyseur de la vie associative.

PRINCIPALES MISSIONS

Communication / valoriser les actions portées par l’association

Valorisation et communication des actions mises en œuvre à travers des programmes coportés avec différents partenaires (communication de projets) : valorisation des études, des actions de conservation et de terrain

Suivi et mise en œuvre la stratégie de communication de l’association

Animer des réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram) et du site internet

Rédaction de communiqués et de dossiers de presse

Production de contenus éditoriaux (articles, vidéos, autres) et mise en ligne.

Relations presse (communiqués de presse, suivis, etc.)

Relations avec les autres associations et partenaires

Réalisation de supports de communication (web, print, vidéos, etc.).

Diffusion des informations propres à l’association sur des supports d’information participatifs

Vie associative / animer et dynamiser la vie associative

Appui aux activités proposées par l’association et aux événements sur lesquels elle est présente. Communication autour de ces événements.

Lien avec les bénévoles et adhérents. Appui au recrutement des bénévoles et à l’animation, et dynamisation d’un réseau de bénévoles.

Formation requise

Master 2 en communication, médias, journalisme ou diplôme approchant (bac +4 ou 5) ou expériences significatives équivalentes

Compétences

Techniques de communication

Maîtrise des logiciels libres (Scribus, Inkscape, Gimp, etc.)

Notions en langage HTML, maîtrise de système de gestion de contenu (CMS), maîtrise d’outils web

Vidéo : montage, film

Qualités et expériences requises

Qualité d’expression écrite, orale et de prise de paroles

Sens du contact et aisance relationnelle

Capacité rédactionnelle et de synthèse avérées

Esprit d’initiative et force de proposition

Autonomie et organisation

Appétence pour le travail en équipe

Capacités d’organisation

Expérience dans l’élaboration et la conduite de politique de communication

Connaissance et pratique du monde associatif / motivation forte pour la protection de la Nature

Connaissance des médias

POSTE A POURVOIR

CDD 35 h / semaine.

Salaire de 1 827 € brut par mois (Convention nationale de l’animation / catégorie D)

Secteur géographique de travail: intervention ensemble du département de l’Isère avec zone d’intervention préférentielle sur l’agglomération grenobloise. Permis de conduire obligatoire / déplacement avec voiture de service ou véhicule personnel (si indisponibilité de la voiture de service)

Poste basé au siège de l’association à Grenoble

Mutuelle d’entreprise et tickets restaurant

Envoi des candidatures et recrutement

Lettre de motivation avec photo et CV à adresser par courrier ou courriel à l’attention de

Mme Angélique Bittès, LPO Isère, MNEI, 5 place Bir Hakeim, 38000 Grenoble / isere@lpo.fr

Clôture des candidatures le 13 octobre 2017

Entretiens de recrutement semaine du 16 octobre 2017

Prise de poste : fin octobre / novembre

Adrien Lambert

Wed, 13 Sep 2017 09:35:23 +0200

La LPO Isère recrute un(e) animatrice / animateur nature CDI – 35 heures

Laisser un commentaire

Créée en 1973, la LPO, association de protection de la nature, a pour objet « d’agir pour l’oiseau, la faune sauvage, la nature et l’homme, et lutter contre le déclin de la biodiversité par la connaissance, la protection, l’éducation et la mobilisation. »

La LPO mène donc des actions portant sur la connaissance et la protection de la faune terrestre sauvage (oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles) et des milieux naturels dans le département de l’Isère.

Notre association porte des actions de protection et de sensibilisation en faveur de la faune sauvage et des milieux naturels. Elle s’implique depuis plusieurs années dans le domaine de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) à travers des formations pour les bénévoles (chants d’oiseaux…), des sorties grand public, des conférences, des stages thématiques, des interventions et animations adaptées en milieu scolaire, des formations… Notre action en matière d’EEDD est reconnue. Notre association compte plus de 1 500 adhérents soutenus par une équipe de 12 salariés.

MISSIONS

Élaborer et réaliser des animations nature pour des publics variés (scolaires, adultes) et piloter / participer à des événements grand public

Élaborer des projets pédagogiques et des campagnes de sensibilisation (sur les plans techniques et financiers) et assurer leur réalisation (en lien avec le pôle Conservation de la LPO Isère, les Refuges LPO, la campagne « En chemin vers les ENS » dispositif du Département de l’Isère…)

Développer une nouvelle stratégie EEDD pour la LPO Isère : nouveaux partenariats (structures sociales…), nouveaux projets, nouveaux publics (publics empêchés…)

Créer des outils pédagogiques et d’aide à l’animation

Assurer un contact avec les réseaux d’éducation à l’environnement (EEDD LPO, RENE Isère…)

Assurer le suivi de la communication pour l’EEDD (en lien avec le chargé de communication) autour des animations (plaquettes, site web…)

QUALITES ET EXPERIENCES REQUISES

Diplôme d’animateur nature (BTS GPN, BEATEP, BPJEPS ou équivalent)

Goût pour la transmission des savoirs vers des publics variés (scolaires, crèches, personnes empêchées…)

Bonnes connaissances ornithologiques et pratiques naturalistes régulières

Expérience salariée ou bénévole significative dans le domaine.

Créativité, force de proposition, sérieux et autonomie dans le travail

Appétence pour le travail en équipe et capacité relationnelle

POSTE A POURVOIR

CDI 35 h / semaine. Travail à prévoir les week-ends, jours fériés et en soirée suivant les projets en cours et les besoins de la structure (avec récupération).

Salaire de 1 827 € brut par mois (Convention nationale de l’animation / catégorie D)

Secteur géographique de travail: intervention ensemble du département de l’Isère avec zone d’intervention préférentielle sur l’agglomération grenobloise. Permis de conduire obligatoire / déplacement avec voiture de service ou véhicule personnel (si indisponibilité de la voiture de service)

Poste basé au siège de l’association à Grenoble

Mutuelle d’entreprise et tickets restaurant

Envoi des candidatures et recrutement

Lettre de motivation avec photo et CV à adresser par courrier ou courriel à l’attention de

Mme Angélique Bittès, LPO Isère, MNEI, 5 place Bir Hakeim, 38000 Grenoble / isere@lpo.fr

Clôture des candidatures le 13 octobre 2017

Entretiens de recrutement semaine du 16 octobre 2017

Prise de poste : fin octobre / novembre

Adrien Lambert

Tue, 12 Sep 2017 16:52:43 +0200

Sortie : Interprétation des indices de présence des mammifères

Laisser un commentaire

Observation, recherche des indices de présence de mammifères, technique d’inventaire de micromammifères, etc..

Crédit photo: Paul Boudin

Dans le cadre de l’actualisation de l’atlas régional des mammifères pilotée par la LPO, des formations aux techniques d’inventaire sont proposées afin de permettre aux bénévoles qui le souhaiteraient de participer à la collecte de données.

Hervé Coffre, chargé d’étude Faune de la LPO Isère pourra ainsi vous aider à reconnaître, observer et comprendre les indices laissés par les différents mammifères.

Rendez-vous le mercredi 20 septembre 2017 à 8h00 à la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère ou à 8h45 au parking de l’Espace Naturel Sensible du marais de Montfort à Crolles pour une matinée forte en découvertes !

Inscription obligatoire par mail etude.isere@lpo.fr ou par téléphone au 04 76 51 78 03.

Prévoir des vêtements adaptés à la météo et à une sortie en marais.

Émilie Ricrot

Tue, 12 Sep 2017 11:36:46 +0200

Découvrez le monde des oiseaux : la « Petite université du Piaf »

Laisser un commentaire

Apprenez à reconnaître les oiseaux par leur chant
Crédit photo : Jacques Prévost (Rougegorge familier)

Depuis dix ans, de nombreux « élèves » sont formés chaque année à la reconnaissance des chants des oiseaux grâce à la Petite Université du Piaf.

Cette année deux classes sont prévues, une session « Débutants » et une session « Perfectionnement ».

Cinq cours seront donnés pour chacun des niveaux. Des sorties sur le terrain seront proposées aux participants à la fin de la formation, au printemps.

Les cours de « Débutants » se feront les lundis à la Maison des associations à Grenoble (6 rue Berthe de Boissieux à Grenoble) et les cours de « Perfectionnement » se feront les mardis au Muséum d’histoire naturelle de Grenoble (1 rue Dolomieu, entrée rue des Dauphins).

En moyenne, vous apprendrez à reconnaître 35 espèces durant les 5 cours que comporte cette formation. Donnez une dimension sonore à vos balades en pleine nature !

N’hésitez plus, la petite université du piaf débute le lundi 4 et mardi 5 décembre 2017 ! La formation n’attend plus que vous !

Une réunion d’informations uniquement pour les débutants avec Jacques Prévost sera prévue le 7 novembre 2017 à 19h en salle Robert Beck.

Renseignez-vous et inscrivez-vous dès maintenant auprès d’Angélique par mail isere@lpo.fr ou au 04 76 51 78 03.

Attention: inscriptions dès septembre !

Fiche d’inscription à nous retourner

Niveau « Débutants » : Fiche débutants

Niveau « Perfectionnement » : Fiche perfectionnement

Émilie Ricrot