Flux Isérois

Le Crieur de la Villeneuve - Journal participatif de la Villeneuve de Grenoble

chargement...

Tue, 19 Sep 2017 12:44:14 +0200

Plan de licenciement massif dans le secteur associatif : la double-peine à laquelle nous faisons face

APPEL A MOBILISATION

POUR LA DÉFENSE DES EMPLOIS DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF

Nous, associations de Grenoble et son agglomération, investies dans de nombreux domaines (éducation, culture, social, sport, loisirs, aide à la personne, cohésion sociale, vie de quartier, etc.) déplorons la décision brutale et sans concertation annoncée à la fin de l’été de supprimer la quasi-totalité des contrats aidés (CAE) alloués jusqu’à présent et ce, sans qu’aucune solution alternative n’ait été étudiée.

Nous rappelons que le secteur associatif emploie aujourd’hui 1,8 millions de salariés (les emplois aidés, directement menacés aujourd’hui, représentent actuellement près de 20% de cet effectif) tous domaines confondus et joue un rôle fondamental, aussi bien dans l’accès et le maintien à l’emploi d’une diversité de publics que dans les services rendus à la population, à travers l’ensemble des activités exercées : distribution alimentaire, aide aux devoirs, accès au droit, soutien aux personnes fragilisées, animation sociale et culturelle, etc.

Si nous ne pouvons qu’être d’accord avec le gouvernement qui assure que les emplois aidés sont des emplois précaires, ce dispositif compensait jusqu’à présent un sous-financement chronique du secteur non marchand. Le supprimer du jour au lendemain, sans mesure compensatrice,  conduit à un plan de licenciement massif pour des milliers de personnes fragilisées et annonce la disparition programmée de nos structures.

Le secteur associatif n’a jamais fait le choix de la précarité et souhaiterait aujourd’hui pérenniser ses activités. Les financements publics doivent être à la hauteur des missions qui reposent aujourd’hui sur nos associations. Nous refusons d’autre part la mise en concurrence orchestrée à travers le maintien d’un très faible contingent d’emploi.

Aussi, nous demandons :

  • le dégel immédiat des emplois aidés afin d’assurer la reprise de nos activités et le maintien à l’emploi des personnes

  • la mise en place d’une concertation avec les acteurs associatifs concernant l’avenir du dispositif des contrats aidés et les modes de financement de notre secteur dans une perspective responsable et durable

Salarié.e.s, bénévoles, habitant.e.s, nous sommes toutes et tous concerné.e.s, c’est pourquoi nous appelons à la mobilisation jeudi 21 septembre, journée d’action nationale à l’issue de laquelle nous tiendrons un rassemblement devant la préfecture de l’Isère afin d’alerter des conséquences désastreuses des décisions du gouvernement.

Signataires :

A bord perdu
Afric’Impact-BatukaVI
ATI-CDR, Association des Tunisiens de l’Isère citoyens des deux rives
Atypik
Café des enfants la soupape
Cedema
CHA, Collectif des habitants abry
Compagnie du savon noir
Contrevent
CIP38
Entropie
La Cordée
La Maison de l’image
La Pirogue
Le Barathym
Le Crieur
Le Fournil
Le Mozaïcafé
MJC Théâtre Prémol
Mme Ruetabaga
Parlons-en
RSA38
Villeneuve Debout

mobilisationmobilisation2

Test

Tue, 19 Sep 2017 10:35:41 +0200

Le guide de la rentrée à Villeneuve

Envie de faire du sport ? De filer un coup de main à ses voisins ? De développer vos talents artistiques ? Le Crieur vous propose un guide des clubs et associations pour une rentrée du bon pied.

Sport

(1) AJA Villeneuve : club de football, terrain de la Bruyère. U6/U7 (nés en 2012 et 2011), entraînements tous les mercredi de 13 h 30 à 15 h, reprise le 6 septembre ; U8/U9 (2010 et 2009), tous les mercredis de 15 h à 16 h 30, reprise le 6 septembre ; U10/U11 (2008 et 2007), tous les mercredis de 16 h 30 à 18 h et les vendredis de 17 h à 18 h 30, reprise le 30 août ; U13 (2006 et 2005), tous les lundis et mercredis de 18 h à 19 h 30, reprise le 28 août ; U15 (2004 et 2003) et U17 (2002 et 2001), tous les mardis et jeudis de 18 h à 19 h 30, reprise le 5 septembre ; seniors tous les mardis et jeudis de 19 h à 21 h. Cotisations : 100 € (comprend la licence et la tenue du club).
ajat-villeneuve-grenoble@lrafoot.org

(2) Bien-être chinois : pratique du Qi Gong tous les lundis et jeudis de 12 h à 14 h, salle 150 (97 galerie de l’Arlequin).
contact@bienetrechinois.com // 06 95 12 53 28

(3) Boxing club : boxe (à partir de 5 ans), musculation (plus de 18 ans) et futsal (seniors). Cotisations : 100 € pour les adultes, 50 € pour les enfants. Inscriptions à partir du 5 septembre, tous les jours sur place (gymnase de la Rampe, 150 galerie de l’Arlequin).
06 70 56 22 05

(4) Dojo grenoblois : judo, ju-jitsu, taïso (femmes), MMA, grappling, self-defense, au gymnase de la Rampe. Judo : à partir de 4 ans ; taïso : à partir de 13 ans ; MMA et grappling : à partir de 21 ans. Reprise des cours le 11 septembre. Inscriptions : lundi 4 et jeudi 7 septembre, de 17 h à 19 h 30 et mercredi 6 septembre de 14 h à 18 h, après ces dates : sous réserve de places disponibles. Tarifs : 135 € (dont la licence).
dgjudo38@gmail.com // 06 35 54 25 22

(5) Entre ciel et terre : pratique du Tai-chi-chuan. Tous les mardis de 18 h à 19 h pour les débutants / à partir de 18 h 30 pour les avancés, salle 150 (97 galerie de l’Arlequin). Tarifs : 188 € pour les cours + 10 € d’adhésion à l’association. Premiers cours gratuits pour essayer.
04 76 33 06 53

(6) Futsal des Géants : club de futsal, gymnase des Saules. 10 – 13 ans les dimanches de 10 h – 12 h ; 14 – 16 ans les dimanches de 13 h à 14 h 30, féminines les lundis de 19 h à 20 h 15 ; seniors les lundis à partir de 20 h 15 et les jeudis à partir de 19 h 30.
Facebook « Futsaldesgeants Saules » // 06 60 66 19 24

(7) Grenoble karaté academy : école et club de karaté et baby karaté (de 5 ans à 7 ans), dojo Prémol et centre sportif La Rampe. Inscriptions à partir du 2 septembre. Entraînements : samedi 14 h – 15 h et 15 h – 16 h (baby karaté, Prémol) ; mercredi 17 h 30 – 18 h 30 (enfants 8-12 ans, Prémol), vendredi 17 h 30 – 18 h 30 (enfants 8-12 ans, La Rampe) ; mercredi 18 h 30 – 19 h 30 (ados et adultes, Prémol), vendredi 18 h 30 – 19 h 30 (ados et adultes, La Rampe). Début des cours le 16 septembre (15 septembre pour baby karaté). Tarifs : en fonction du quotient familial.
karategrenoble@gmail.com  // 06 12 30 30 96
Facebook « Grenoble karate academy »

(8) Gymnastique volontaire des Baladins : gymnastique, natation débutants et confirmés, aquagym, à partir de 16 ans, au gymnase des Trembles et la piscine des Dauphins. Inscriptions à partir du 12 septembre. Tarifs : gym : 73 € l’année (une séance par semaine),
natation et aquagym : 77 € l’année (une séance par semaine). Différentes formules possibles d’inscription suivant le nombre de séances ou la durée. Deux séances d’essai gratuites.
gvbaladins@yahoo.fr // 06 10 51 00 79

(9) Kan Lilon : pratique du Double Dutch, sport qui rassemble toutes les techniques de saut à la corde (épreuves de vitesse, chorégraphies, freestyle). Entraînements les mardis au gymnase des Trembles (17 h 30 – 19 h : dès 7 ans ; 20 h – 21 h 30 : dès 16 ans). Tarifs : 50 €, 40 € pour les familles.
danslescordes@mailoo.org // 07 83 20 01 91

(10) Kiap : tae-kwon- do et nunchaku : lundi, mercredi et vendredi de 17 h 30 à 19 h 30 et le samedi de 14 h à 16 h au gymnase des Trembles, à partir de 5 ans, 125 € / an. Aéroboxing : lundi et mercredi de 19 h 30 à 21 h,  jeudi de 18 h à 20 h 30, vendredi de 20 h à 21 h au gymnase des Trembles, à partir de 14 ans, 100 €. Boxe thaï : du lundi au samedi, de 16 h à 20 h, au local de Kiap (4 allée du Verderet), à partir de 12 ans, 35 €. Yoga : mardi de 9 h 30 à 10 h 30 et de 10 h 45 à 11 h 45, au local, à partir de 14 ans, 100 € . Initiation au zen : lundi de 19 h à 20 h, jeudi de 10 h 30 à 11 h 30, au local de Kiap, à partir de 14 ans, 80 €. Ju-jitsu brésilien : mardi de 18 h 30 à 21 h, jeudi de 20 h 30 à 22 h ; vendredi de 19 h à 21 h 30 au dojo Prémol ; samedi de 16 h à 19 h au gymnase des Trembles, à partir de 14 ans, 150 €. Inscriptions : au local de KIAP, de 16 h à 20 h tous les jours, ou pendant les entrainements.
associationkiap@gmail.com // 04 57 39 89 41

(11) Tennis club Villeneuve : club de tennis, 66 avenue de la Bruyère. Adhésions : de 80 à 155 € (75 € pour les mineurs), entraînements : enfants de moins de 14 ans 25 € (en plus de l’adhésion), de 14 à 18 ans 40 € (idem), adultes : se renseigner. Inscriptions : mercredis de 14 h à 17 h, vendredis de 17 h à 18 h 30. Inscriptions entraînements moins de 14 ans : mercredi 6 septembre de 14 h à 17 h.
tennisclubvilleneuve@gmail.com // 04 76 33 33 00

(12) Volley des Hauts du Parc : club de volley-ball, à partir de 16 ans, au gymnase des Saules, les mardis de 20 h à 22 h 30. Deux équipes inscrites dans le championnat Ufolep (matchs en semaine). Tarifs : 80 €.
christian.vadam@numericable.fr // 06 30 62 93 50 // Facebook : « Volley des Hauts du Parc ».

Entraide / solidarité

(13) L’Arbre Fruité : chantier d’insertion, restaurant solidaire en insertion sociale et professionnelle. Ouvert du lundi au vendredi de 12 h à 14 h au 80 galerie de l’Arlequin. Menu à 11 €.
arbre.fruite@sfm.fondation.boissel.fr // 04 76 22 82 08

(14) Arc-en-ciel : connaissance et compréhension des différentes cultures des habitants du quartier. Repas partagés, sorties, après-midi conviviaux. Ouvert à tous, au 40 place des Géants. Adhésions : 7 € l’année par  personne, 10 € pour un couple ou une famille.
soasig.korrigan@numericable.fr // 06 66 98 40 38

(15) Le Barathym : café-restaurant associatif, lieu d’accueil d’événements pour les associations du quartier. Ouvert à tous, au Patio (97 galerie de l’Arlequin). Adhésions : prix libre. Menus à partir de 6 €. Recherche de bénévoles pour la rentrée en cuisine, service, encadrement des après-midi parents-enfants le mercredi.
cafe.barathym@gmail.com // 04 76 22 92 25

(16) Ireps / Centre réseau illetrisme (IRIS) : agit pour prévenir et lutter contre l’illetrisme ; informe, conseille et professionnalise gratuitement les salariés et bénévoles qui accompagnent les personnes peu autonomes en lecture et en écriture.
cri38.iris@ireps-ara.org // 04 76 40 16 00

(17) Mme Ruetabaga : ateliers de rue réguliers avec toutes sortes d’activités (cuisine, arts plastiques, ateliers vélo, lectures, jardinage, radio…), ateliers cuisine un jeudi matin sur deux, sorties, soirées conviviales, etc. Le local est situé au 100 place des Géants. Ateliers : les mercredis, en bas du 140 galerie de l’Arlequin, le jeudi dans des campements, le vendredi sur la place des Géants  et le samedi en bas du 30 de l’Arlequin. Pas d’inscription, l’accueil est inconditionnel et gratuit.
mmeruetabaga@riseup.net // 09 53 17 26 80

(18) Pignon sur roue : atelier d’auto-réparation de vélos, venez réparer vous-même votre bécane avec le coup de mains des bénévoles (9 allée des Frênes). Adhésion obligatoire à l’association Osmose : 10 € par personne, 15 € pour une famille.
Facebook « Atelier Pignon sur roue »

(19) Osmose : aide aux devoirs, accompagnement des parents, atelier d’autoréparation de vélos (voir Pignon sur roue), local au 7 allée des Frênes.
voyageosmose@yahoo.fr

(20) Pêle Mêle : espace de récup’ participatif. Le local sur la place du marché est ouvert le mercredi et le samedi de 9 h 30 à 12 h 30 et le jeudi de 10 h à 17 h 30. Le Pêle Mêle est géré par la Régie de quartier, association d’insertion sociale.
04 76 23 90 72

(21) Planning : anime les ateliers populaires d’urbanisme, espaces d’habitants pour élaborer un projet alternatif à la rénovation urbaine du quartier.
asso.planning@gresille.org

(22) Vive La Récup’ : récupération de fruits et légumes, puis vente à prix symboliques sur la place du marché, le mardi de 16 h à 17 h 30. Ouvert à tous. Tarif : 0,50 € / kg de légumes. L’association recherche des bénévoles pour la rentrée.
mb2014@gmx.fr

(23) Villeneuve Debout : collectif inter-associatif qui vise à soutenir, accompagner et renforcer les initiatives des habitants du quartier qui le souhaitent, organisés ou non en associations ; anime l’Université populaire de la Villeneuve.
contact@villeneuvedebout.org.  // 07 83 80 55 81

International

(24) Amis d’Ain el-Heloué : création de liens entre les quartiers populaires et Ain el-Heloué (camp de réfugiés palestiniens au Liban), soutient du droit au retour des réfugiés.
lesamisdaeh@gmail.com

(25) Association France-Palestine solidarité : solidarité avec le peuple palestinien, tables d’information, sensibilisation. Ouvert  à partir de 15 ans. Adhésions : de 10 à 40 € l’année selon les revenus.
afps38@yahoo.fr

(26) ATI-CDR (Associations des Tunisiens de l’Isère, citoyens des deux rives) : valorisation de l’amitié franco-tunisienne, pratique des danses orientales et modern-jazz pour jeunes et adultes, conférences et projections-débats, sorties. La pratique de la danse orientale se fait au Gymnase Reyniès Bayard les mardis à 18 h 30.
ati.cdr@gmail.com // 04 76 09 48 33

(27) Homa : faire connaître la culture perse, l’échange entre les différentes cultures et générations notamment par le biais de fêtes traditionnelles comme le nouvel an perse.
asshoma38@yahoo.fr // 06 51 19 47 47

(28) Villeneuve Grenoble Tanghin :  partenariat avec des associations du quartier Tanghin à Ouagadougou (Burkina Faso). Projets de terrain, surtout dans le domaine de la santé, de l’éducation et du maraîchage.
bretonpilaud@gmail.com // 04 76 23 36 44

Culture

(29) À bord perdu : ateliers d’initiation aux techniques mixtes (peinture, collages), à la fabrique de meubles et/ou d’objets en carton ainsi que des ateliers de créations libres, à partir d’éléments de récupération. Adhésion : 3 €.
abordperdu@gresille.org

(30) Afric’Impact Troupe BatukaVI & Cie : à travers la pratique de la « batucada » (ensemble brésilien de percussions de rue), nous participons à de nombreuses activités : vélo, piscine, patinoire, voyages nationaux et internationaux. Inscriptions ouvertes aux enfants entre 5 et 17 ans, à partir du 16 septembre. Adhésions : à partir de 20 €. Venez nous rejoindre et montrer à tous ce que les enfants de la Villeneuve peuvent faire !!
batukavi@gmail.com // 07 82 35 11 29

(31) L’Arlequin d’argile : sculpture, tournage à base de faïence ou de grès. Les ateliers sont autogérés et ouverts à toute personne majeure. Local : 10 galerie de l’Arlequin. Adhésion :  30 €.
06 84 09 04 73

(32) Bibliothèque Arlequin : emprunts de livres et DVD, espace presse, accès internet. Horaires : mardi, mercredi et vendredi 14 h – 18 h, jeudi et samedi 10 h – 13 h. 97 galerie de l’Arlequin.
bm.arlequin@bm-grenoble.fr // 04 76 22 92 16
(33) Bibliothèque Kateb Yacine : emprunts de livres, CD, DVD, espace presse, accès internet. Horaires : du mardi au samedi  12 h – 18 h 30. 202 Grand’Place.
bm.katebyacine@bm-grenoble.fr // 04 38 12 46 20
Tarifs pour l’ensemble du réseau des bibliothèques : gratuit pour les moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux, demandeurs d’asile ; sinon 18 € l’année.

(34) Bok Xalat : promotion des arts et de la culture d’Afrique de l’Ouest (musique, danse, arts plastiques).
mame.fall@outlook.fr

(35) Cantemos : chorale de chants du monde, dirigée par Mauricio Montufar. Répétitions le jeudi de 19 h 45 à 21 h 45, au local du 7 allée de la colline.
nadineguilly@hotmail.fr // soulelie.benedicte@gmail.com.

(36) Ciné-Villeneuve : soirées-rencontres mensuelles autour d’un film pour partager le plaisir de découvrir ou de redécouvrir un film. Tarifs : séances gratuites pour les adhérents.  Adhésion obligatoire : soutien, 10 € ; tarif normal, 5 € ; tarif réduit, 1  €.
moreaubuffin@aliceadsl.fr

(37) Compagnie Les Mutins : danse contemporaine, groupe  (filles et garçons) de création jeunesse, sous la direction de la chorégraphe Jackie Simoncelli, avec représentations pour tous les publics. Répétitions : les mercredis de 14 h à 19 h ainsi qu’en vacances scolaires (5 jours par session), à la salle 150 (97 galerie de l’Arlequin). Tarifs : 115 à 230 € l’année, selon quotient familial. Aussi stages de découverte ouverts, de 10 à 18 ans.
compagnielesmutins@free.fr // 04 76 51 14 01 // Facebook « Compagnie les Mutins »

(38) Compagnie Les Petits poids / La Marmite : compagnie de théâtre située à l’atelier des Charmes (17 galerie de l’Arlequin). Adultes (à partir de 16 ans) : mardi et vendredi soir ; ados (12–18 ans) : tous les mercredis 14 h – 16 h ou 16 h 15 – 18  h 15 ; enfants (7-11 ans) : tous les jeudis de 16 h 30 à 18 h.Tarifs : selon quotient familial. Reprise le 4 octobre. Aussi stages en troupe intergénérationelle.
assolamarmite@sfr.fr // 06 81 63 77 12

(39) Le Crieur de la Villeneuve : média participatif du quartier. Édition papier mensuelle, site internet (www.lecrieur.net), formations aux techniques du journalisme, projets médias avec les scolaires. Local situé à la maison des habitants des Baladins, 31 place des Géants.
redaction@lecrieur.net

(40) Espace 600 : théâtre pour jeune public (et adultes), ateliers théâtre. Ouvert à partir de 3 ans, au Patio, tout au long de l’année. Tarifs : les abonnements et adhésions donnent droit à des tarifs réduits ; tarif plein : 13 € la place par adulte, 7 € tarif réduit et 6 € tarif enfant (jusqu’au CM2).
contact@espace600.fr // 04 76 29 42 82

(41) Maison de l’image : projets de diffusion artistique, de formation aux métiers de l’audiovisuelle et d’éducation à l’image et aux médias. Plus d’infos : www.maison-image.fr
celine.bresson@maison-image.fr // 04 76 40 41 44

(42) Studio Au petit bonheur : jam sessions une fois par mois au 62 galerie de l’Arlequin.
studioaupetitbonheur@gmail.com

Accueil de loisirs / jeunesse

(43) ACL « Les Baladins » : centre de loisirs, accueil des enfants de 3 à 12 ans, au 2 place des Géants. Ouvert toute l’année pour les mercredis et les vacances.
baladins@acl-grenoble.org // 04 76 22 02 95

(44) Espace jeunesse Baladins : accueil de loisirs 12 – 18 ans, créations de projets bénévoles. Ouverture du local au 51 place des Géants : périodes scolaires : 17 h – 19 h 30 mardi et jeudi, 14 h – 18 h mercredi, 16 h – 18 h vendredi ; vacances : du lundi au samedi 10 h – 12 h et 14 h – 18 h. Tarifs : selon le quotient familial.
04 38 75 11 11

(45) La Cordée : accueil de loisirs, ateliers périscolaires (go, capoeira, danse, cuisine, éveil musical, théâtre), séjours pour les enfants de 3 à 17 ans. Inscriptions : 47 galerie de l’Arlequin, du lundi au jeudi de 16 h à 18 h 30 et le mercredi de 14 h à 18 h 30.
Tarifs : de 6 à 72 € par trimestre, selon le quotient familial.
coeducation@cordee.asso.fr // 04 76 09 37 60

(46) Les Ménestrels : lieu pour échanger, découvrir, jouer, rencontrer d’autres enfants et d’autres parents. Ouvert aux familles avec des enfants de 0 à 6 ans les mercredis et vendredis de 15 h à 17 h 30 et le jeudi de 9 h à 11 h 30 au 1 place des Géants. Tarif : participation libre.
les.menestrels@orange.fr // 04 76 09 31 55

(47) Ludothèque : accès à des jeux pour les enfants de 0 à 6 ans et plus si affinités. Horaires : lundi, mardi et mercredi de 9 h à 11 h 30 et de 15 h à 18 h mardi et mercredi ; trois premiers samedis de chaque mois de 10 h à 12 h. Accès gratuit.
nathalie.haury@ccas-grenoble.fr // 04 76 22 92 10

Associations d’habitants / défense des locataires

(48) Association des résidents du 10-20 : soutien et assistance aux locataires du 10-20 galerie de l’Arlequin.
residents1020arlequin@gmail.com // Facebook « Résidents Arlequin »

(49) Association des habitants du 30-40 : soutien et assistance aux locataires et habitants du 30-40 galerie de l’Arlequin.
Ouvert à tous, 34 galerie de l’Arlequin. Adhésions : 5 €.
a2beranger@free.fr

(50) Codase : les éducateurs de rue sont présents sur le quartier de la Villeneuve pour tous les jeunes de 12 à 18 ans et leurs familles pour les accompagner sur la scolarité, la formation, l’insertion professionnelle, les relations familiales, la santé. Le local se trouve au 12 rue Dodero.
villeneuve@codase.org // 04 76 40 65 93

(51) Confédération syndicale des familles (CSF) : défense des droits des familles (logement, parentalité, éducation, consommation, santé). Permanences les mardis au Patio, autour de la parentalité de 14 h à 16 h ; sur les questions liées au cadre de vie et au logement de 17 h à 19 h.
04 76 44 57 71 ou 06 87 27 98 92

Droit au logement 38 : lutte contre le mal-logement, aide juridique aux mal-logés et sans logements.
droitaulogement@gresille.org // Facebook « Droit au logement 38 »

Front uni des immigrations et des quartiers populaires (FUIQP) Grenoble : rassemble des militants contre les dominations de classe, de race et de sexe.
collectif.dignite38@gmail.com // Facebook « FUIQP Grenoble »

Pas sans nous : coordination nationale des quartiers populaires, défense des droits et de la dignité des habitants.
Facebook « Pas sans nous 38 »

(52) Union de quartier Villeneuve 1 : défense des intérêts des habitants (La Bruyère, Arlequin, Helbronner) en les représentant auprès des administrations publiques ; édite le journal Traits d’Union ; organise une brocante semestrielle.
contact@uniondequartiervilleneuve1.fr // 04 76 09 09 52

(53) Union de quartier Baladins-Géants (Villeneuve 2) : défense des intérêts des habitants (Baladins, Les Géants) en les représentant auprès des administrations publiques. Local au 30 place des Géants.

Jardinage

(54) Jardin partagé Terre Neuve : jardins collectifs gérés par la maison des habitants Le Patio et par la Régie de quartier. Attention, parcelles individuelles complètes. Il est possible de jardiner en collectif.

(55) Jardin collectif des Poucets : terrain cultivé dans le respect de la biodiversité, ni pesticides ni engrais chimiques. Plus d’infos : MDH des Baladins.

Benjamin Bultel

Mon, 11 Sep 2017 12:06:51 +0200

Bibliothèque de rue : les livres prennent l’air !

Le tour du lac, à l’ombre des arbres, quelques familles et un caddie rempli de livres ont répondu présents.

Tous les jeudis après-midi, pendant les deux mois d’été, la bibliothèque de l’Arlequin s’est délocalisée dans le Parc Jean Verlhac. L’objectif de cette initiative de la ville ? Aurore, bibliothécaire présente tous ces derniers jeudis, nous l’explique : « L’été, la bibliothèque est vide, il faut aller à la rencontre des gens. Ça permet dans le même temps de faire découvrir la bibliothèque et la ludothèque de l’Arlequin aux habitants. En étant sur le tour du lac, on touche tout le monde, avec les
familles qui viennent se baigner, les personnes isolées qui sortent se promener… surtout un jour de marché ! »

Les livres et jeux sont à retrouver à la bibliothèque et à la ludothèque. (photo : Déborah Mougin, Le Crieur de la Villeneuve)

Les livres et jeux sont à retrouver à la bibliothèque et à la ludothèque. (photo : Déborah Mougin, Le Crieur de la Villeneuve)

Effectivement, la ludothèque aussi a sorti ses jeux pour l’occasion ; lieu de rencontre parents-enfants, cet espace permet aux familles de se réunir et de partager un moment autour de jeux et de jouets. Cet été, de grands jeux en bois ont été mis à disposition des habitants.

Les grands succès littéraires de cette édition ? De superbes livres 3D qui plaisent beaucoup aux jeunes publics, notamment Horreur Hôtel (sur la photo). En plus de la bibliothèque et de la ludothèque, des permanences ont été tenues par différentes structures (Régie de quartier, Unions de quartier, maison des habitants …), pour présenter les informations sur les animations dans le quartier cet été, distribuer des plaquettes sur les activités à destination de la jeunesse.

Toute l’année, la ludothèque vous accueille :

  • le lundi de 9 heures à 11 h 30 ;
  • le mardi et mercredi de 9 heures à 11 h 30 et de 15 heures à 18 heures ;
  • les trois premiers samedis de chaque mois de 10 heures à 12 heures.

Entrée libre, adhésion pour pouvoir emprunter des jeux.

Et la bibliothèque vous ouvre ses portes :

  • le mardi, mercredi et vendredi, de 14 heures à 18 heures ;
  • le jeudi et le samedi de 10 heures à 13 heures.

Déborah Mougin

Mon, 11 Sep 2017 11:28:51 +0200

Ciné-Villeneuve présente Huit femmes

Ciné-Villeneuve présente en projection, lundi 25 septembre, à 20 heures, à la salle polyvalente des Baladins, le film Huit femmes, de François Ozon. Thèmes abordés, synopsis, avis, Ciné-Villeneuve vous raconte tout sur le film.

Film

Huit femmes adapte une comédie policière au théâtre de Robert Thomas. François Ozon voulait depuis longtemps faire un film interprété uniquement par des femmes. C’est l’agent Dominique Besnehard qui lui fait découvrir la pièce de théâtre.

Un film très bien fichu avec pléthore de trahisons et de coups-bas. Dans une grande demeure bourgeoise en pleine campagne, dans les années cinquante, on est sur le point de fêter Noël. Mais un drame se produit : le maître de maison est retrouvé assassiné. Le, ou plutôt la coupable, se cache parmi huit femmes que fréquentaient régulièrement la victime. Commence alors une longue journée d’enquête, faite de disputes, de trahisons et de révélations, où les masques de chacune vont tomber, tout cela pratiquement dans un seul endroit, la maison. Qui de la femme, des deux filles, de la belle-mère, de la femme de chambre, de la belle-sœur, de la cuisinière ou de la sœur a tué le maître de maison ? Un très bon film, un étonnant et excellent cocktail de comédie, de thriller, de film policier mais aussi de comédie musicale. Le film est porté par une très belle brochette d’actrices, toutes excellentes dans leurs rôles respectifs de huit femmes aux caractères bien différents qui vont s’accuser mutuellement du meurtre du maître de maison. On est tenu en haleine du début à la fin : qui est la meurtrière ? Plus le film avance, plus on se rend compte qu’elles sont toutes susceptibles d’avoir tué le maître de maison. Les nombreux rebondissements sont très bien amenés. L’humour est là et les dialogues toujours savoureux. L’ambiance année 50 est là grâce à d’excellents décors et costumes. Les numéros musicaux sont réussis et donnent une atmosphère vraiment particulière à ce film. La fin du film, très bien amenée, est vraiment surprenante.

Le film a reçu 11 nominations aux César : Meilleur film français, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice (Isabelle Huppert et Fanny Ardant), Meilleure actrice dans un second rôle (Danielle Darrieux), Meilleur jeune espoir féminin (Ludivine Sagnier), Meilleur scénario original ou adaptation, Meilleure musique, Meilleure photographie, Meilleur son, Meilleurs costumes, Meilleurs décors.

Catherine Deneuve & Fanny Ardant

François Ozon a reçu le Prix du Meilleur réalisateur des Lumières de la presse étrangère. Les Prix Lumière (8) qui existent depuis 1996 sont décernés chaque année par 200 correspondants de la presse étrangère de 50 pays pour récompenser le cinéma français. 

Le réalisateur

D’après Wikipédia, François Ozon est fils d’enseignants. Il est né en 1967, et se passionne très jeune pour le cinéma. Il fait quelques apparitions comme figurant et tourne en Super 8, quelques films avec les membres de sa famille. Après une maîtrise de cinéma à l’Université Paris I, il est diplômé quatre ans plus tard de la FEMIS – Département Réalisation. Il y rencontre ses futurs producteurs Olivier Delbosc et Marc Missonnier.

Nota : La FEMIS (Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son) est l’acronyme de l’ancien nom : Fondation Européenne pour les Métiers de l’Image et du Son, institution qui a pris la suite de l’Institut des hautes études cinématographiques, IDHEC créé en 1943. Elle est, avec l’École nationale supérieure Louis-Lumière à Saint-Denis et l’École supérieure d’audiovisuel de Toulouse, l’une des trois écoles publiques de cinéma en France. Elle fait partie des écoles de cinéma à renommée internationale avec la NFTS de Londres, la Tisch School de New York, l’USC de Los Angeles ou la FAMU de Prague.

À sa sortie de l’école, il tourne ses premiers courts-métrages « professionnels », qui obtiennent de nombreux prix dans les festivals et lui assurent rapidement une reconnaissance dans le milieu du cinéma. Durant dix années, François Ozon enchaîne les courts-métrages avant de passer au long-métrage avec Sitcom (1998). C’est en 2000 avec Sous le sable qu’il reçoit une large reconnaissance publique et critique.

Danielle Darieux & Isabelle HuppertAuteur à succès, il a réalisé 9 films qui ont dépassé les 500 000 entrées en France et 3 films le million. Huit femmes est son plus grand succès avec 3 500 000 entrées en France et 7 millions en Europe.

L’auteur de la pièce éponyme Robert Thomas

Robert Thomas (1927-1989) est un auteur dramatique, comédien, metteur en scène et réalisateur français. À 14 ans, il se passionne pour le théâtre contemporain et, en 3 ans, lira toutes les pièces de théâtre publiées depuis 1900. Il est aussi passionné par la philosophie des Lumières du XVIIe siècle. Juste avant de passer son bac, il quitte sa famille pour écrire et jouer la comédie. Il paye ses cours de comédie avec son salaire de télégraphiste et joue comme figurant dans une cinquantaine de films. Il écrit la nuit 7 pièces qui seront toutes refusées. Il écrit toujours des pièces de théâtre et découvre le succès en 1960 avec Piège pour un homme seul. Il devient célèbre du jour au lendemain. Un an plus tard il écrit Huit femmes qui sera récompensé par le Prix du Quai des Orfèvres. Par ailleurs il est comédien et metteur en scène au théâtre et à la télévision. Certains critiques lui reprochent son manque de renouvellement mais 11 des ces pièces connaîtront le succès. Quelques mois avant de mourir il écrira : « J’ai réussi, j’ai gagné beaucoup d’argent et j’ai su le garder ! – si un camion me roule dessus maintenant à 60 ans, j’aurai le temps de me dire que j’ai bien vécu ! »

Actrices

Elles sont huit, bien sûr, ne chipotons pas, citons les toutes par ordre alphabétique :

  • Fanny Ardant : Pierrette, la sœur de la victime
  • Emmanuelle Béart : Louise, la nouvelle femme de chambre
  • Danielle Darieux : Mamy, la grand-mère
  • Catherine Deneuve : Gaby, la femme de la victime
  • Isabelle Huppert : Augustine, la sœur de Gaby
  • Virgine Ledoyen : Suzon, la fille aînée de la victime
  • Firmine Richard : Mme Chanel, la cuisinière
  • Ludivine Sagnier : Catherine, la fille cadette de la victime

Bande-annonce

Huit femmes
Comédie policière (France), 2002
De François Ozon
111 minutes
Lundi 25 septembre, à 20 heures, à la salle polyvalente des Baladins, 85 galerie des Baladins
Adultes : 5 € / soutien : 10 € / enfants et précaires : 1 €
Adhésion donnant droit à tous les films de la saison 2017-2018

Marie-Amélie Marchal

Wed, 06 Sep 2017 15:25:53 +0200

La table de quartier recrute

Envie d’avoir un — petit — mot à dire dans les décisions qui vous concerne ? La table de quartier Villeneuve – Village Olympique, lancée en novembre 2015, cherche de nouveaux membres.

La table de quartier regroupe des habitants et acteurs du quartier qui le représentent dans les décisions politiques. La loi Lamy de 2014 a instauré des « conseils citoyens » dans les quartiers populaires, dits « prioritaires » ou « quartiers politique de la ville ». À Grenoble, pour ne pas s’emmêler les pinceaux avec les « conseils citoyens indépendants », dont le champ d’action est plus large que les quartiers populaires, la mairie a décidé de renommer les « conseils citoyens politique de la ville » en tables de quartier (voir cette infographie).

La table de quartier rassemble en théorie 10 habitants (cinq volontaires et cinq tirés au sort) et huit « acteurs locaux » (artisan, travailleur ayant un emploi sur le quartier, membre du bureau d’une association).

Parmi ses attributions, les membres de la table de quartier sont censés participer à l’élaboration des contrats de ville (mais le dernier a été signé en juillet 2015 sans les habitants, le prochain ne le sera qu’en 2020), prennent part à l’élaboration des projets de renouvellement urbain (notamment les plans Anru) et donnent leur avis sur l’attribution de subventions dans le cadre du contrat de ville.

L’année dernière, Le Crieur avait fait le bilan en demi-teinte de la première année d’existence de la table de quartier.

Pour rejoindre la table de quartier, des coupons d’inscription sont disponibles dans les trois maisons des habitants des quartiers concernés (Le Patio, Les Baladins et Prémol). La date limite de candidature est fixée au 15 septembre 2017.

  • Maison des habitants Le Patio
    97 galerie de l’Arlequin
    04 76 22 92 10
  • Maison des habitants des Baladins
    31 place des Géants
    04 76 33 35 03
  • Maison des habitants Prémol
    7 rue Henry Duhamel
    04 76 0 00 28

Benjamin Bultel