Flux Isérois

Union Départementale CGT de l'Isère (CGT 38)

chargement...

Mon, 13 Nov 2017 16:12:22 +0100

Congrès de l'Union Locale du Pont de Claix

  Imprimer Impression

'; $("div#formulaire_recommander").hide(); function recommander_js() { $("div#formulaire_recommander").css("height",""); $("div#formulaire_recommander form") .prepend( "" ) .ajaxForm({"target":"#formulaire_recommander", "success":recommander_js, "beforeSubmit":function() { $("#formulaire_recommander").prepend(ajax_image_searching); }, /* avant jquery 1.2 */ "after":recommander_js, "before":function() { $("#formulaire_recommander").prepend(ajax_image_searching); } }); } recommander_js(); $("#recommander>h2").click(function(){ $("div#formulaire_recommander:visible").slideUp("slow"); $("div#formulaire_recommander:hidden").slideDown("slow"); }); // -->

Fri, 10 Nov 2017 16:29:27 +0100

57ème congrès départemental de la CGT Isère

Les participants au 57ème congrès départemental CGT Isère le 8 novembre 2017 Le 57ème congrès départemental de la CGT de l’Isère s’est déroulé du 8 au 10 novembre 2017 sur le site de Tremplin Sport Formation à Voiron.

253 congressistes et plusieurs invités ont participé aux travaux. Ils ont voté plusieurs résolutions dont, notamment :
- des résolutions d’organisation (modification des statuts, rapport financier, élection de la commission exécutive)
- des résolutions sur la stratégie de lutte, l’organisation en territoire
- une résolution d’actualité (reproduite en fin d’article)

La commission exécutive nouvellement élue a désigné en son sein ses Secrétaires départementaux : Nicolas Benoit, Secrétaire Général, et Nathalie Serrat, administratrice

La CGT s’adresse aux travailleurs et à la jeunesse de l’Isère

Depuis cet été, la bataille est lancée pour les droits des salariés et contre la loi travail XXL du gouvernement associé au Medef. A un moment où l’argent coule à flots pour certains et le chômage de masse progresse, voilà une nouvelle loi destinée à accroître le pouvoir patronal, fragiliser et isoler les salariés. Parce qu’ensemble on est plus fort, la CGT avec FO, Solidaires, FSU, UNL et UNEF appelle tous les salariés à se mobiliser et à agir partout.

Pourquoi se mobiliser ?

  • Pour s’opposer à la réduction des droits des salariés et porter un autre projet de société aux antipodes du projet ultra-libéral du gouvernement à la solde du Medef en Marche.
  • Revendiquer le retrait des ordonnances Macron, en lien avec les revendications que nous avons dans les entreprises.
  • Obtenir une meilleure redistribution des richesses créées par les salariés-e-s.

Les raisons de se mobiliser dépassent le Code du travail. Nous affrontons le projet de société des riches et des puissants qui attaque aussi les conventions collectives des salariés du privé, le statut du fonctionnaire, les services publics et l’outil industriel.

C’est aussi dans ce cadre de lutte des classes que nous réaffirmons notre volonté de reconquérir notre Sécurité sociale avec un financement fondé sur les cotisations sociales tout en continuant à s’opposer à l’augmentation de la CSG. Construire la mobilisation ?

Construire les revendications dans l’entreprise, la collectivité, l’établissement. Continuer à débattre des analyses et propositions de la CGT pour les enrichir. Pour cela, la participation à des Assemblées Générales s’impose.

Notre perspective intangible est le TOUS ENSEMBLE, la grève massive, de tous les secteurs, de tous les salariés. Parce que nous avons confiance dans les actions collectives progressistes, nous avons confiance dans l’avenir.

Les congressistes réunis au 57ème Congrès de l’UD 38 sont complètement solidaires de la bataille menée par les salariés de General Electric pour l’emploi et la préservation de leur outil industriel.

Tous en grève et en manifestation le jeudi 16 novembre 2017 10 h place de la Gare à Grenoble

Fri, 10 Nov 2017 10:50:22 +0100

Retraités (intersyndicale) - rassemblement le 17 novembre 2017

Les organisations de retraités CGT, FO, CFE-CGC, FSU, Retraités de la Fonction Publique, LSR et Ensemble&Solidaires vous appellent à un

Rassemblement Vendredi 17 novembre 2017 à 15h à l’angle des rues Montorge et de Belgrade à Grenoble

pour interpeller Monsieur Olivier Véran, député LREM de la 1ère circonscription de l’Isère

Ci-dessous, la lettre que nous lui avons adressée et qui constitue la raison de notre appel :

"Monsieur le député,

Votre élection au mois de juin 2017 en qualité de représentant de la Nation vous confère les missions d’administration du bien public et de défense des intérêts moraux et matériels de l’ensemble de vos concitoyens.

Aussi, certaines décisions en voie d’être votées nous apparaissent être en contradiction avec ces principes. En effet, à compter du 1er janvier 2018, la grande majorité des retraités verra baisser ses revenus nets sous le double effet de l’augmentation de la CSG qui passera de 6,6 à 8,3% de retenue, et du gel des pensions. De plus, l’augemntation des cotisations des mutuelles au 1er janvier aputera aussi les pensions de retraite.

Ainsi, les retraités seront les seuls à connaître un tel appaurvrissement et nous craignons que cela soit le but réel du gouvergnement que vous soutenez.

Après deux courriers que nous avous avons adressés en juillet et en octobre 2017 et qui n’ont reçu aucune réponse, nous vous informons que nous nous rendrons au siège de votre permanence le vendredi 17 novembre à 15h pour vous rencontrer et vous faire connaître notre profond mécontentement, dont la puissance manifestation du 28 septembre 2017 (1500 retraités dans les rues de Grenoble et des dizaines de milliers partout en France) a constitué la meilleure preuve.

En espérant que vous verrez l’intérêt d’une rencontre avec vos concitoyens, qui sont aussi des électeurs, nous vous adressons nos sincères salutations.

Wed, 25 Oct 2017 17:00:12 +0200

Obsèques de Louis VIANNET

Obsèques de Louis VIANNET, Secrétaire général de la CGT de 1992 à 1999, décédé à l’âge de 84 ans.

Louis Viannet est né le 4 mars 1933 à Vienne, en Isère, et mort le 22 octobre 2017 à l’hôpital d’Annonay.

Un hommage lui sera rendu le 26 octobre 2017, à 14 heures, Espace funéraire Besset au Péage-de-Roussillon dans l’Isère.

Communiqué confédéral :

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Louis Viannet, Secrétaire général de la CGT de 1992 à 1999.

C’est une perte immense pour notre pays et pour notre organisation.

Louis était un homme et un dirigeant toujours à l’écoute des autres, connu pour sa grande ouverture d’esprit et porteur d’une vraie vision sur les évolutions de la société.

Jeune militant au sein des PTT, chacun s’accorde à reconnaitre sa pugnacité revendicative et sa proximité permanente avec ses collègues. Après avoir occupé diverses responsabilités jusqu’au plus haut niveau de sa fédération, il intègre le bureau confédéral de la CGT en 1982 au congrès de Lille. A cette occasion, il est remarqué pour son intervention condamnant le tournant de la rigueur annoncée par Pierre Mauroy, le premier ministre de François Mitterrand.

En 1992, lorsqu’il est élu secrétaire général de la CGT dans une France marquée par le chômage de masse, la casse industrielle et l’effondrement d’un monde bipolaire, il s’attèle avec conviction et clairvoyance à travailler à l’indépendance de la CGT tout en impulsant son ouverture vers la diversité du monde du travail.

Il est très présent dans le mouvement social de 1995 où il œuvre pour un « syndicalisme rassemblé » persuadé que l’unité syndicale est nécessaire pour redonner espoir et confiance aux salariés et à l’ensemble du monde du travail. Il milite également avec succès pour que la CGT trouve sa place dans le syndicalisme européen.

Après avoir quitté ses mandats, Louis n’a jamais cessé d’être présent aux côtés des militants et dirigeants de la CGT avec l’humilité et la réserve qui le caractérisait. Louis aura profondément marqué la CGT durant les années où il y a occupé des responsabilités, faisant en sorte que notre organisation évolue face aux réalités du monde du travail tout en restant fidèle aux valeurs émancipatrices fondatrices de la CGT.

Montreuil, le 22 octobre 2017

Communiqué de la CGT FAPT :

Louis Viannet : infatigable porteur d’espoir

C’est avec une immense tristesse que la Fédération des activités postales et de télécommunications a appris la disparition de notre camarade Louis Viannet dans la nuit de Samedi à dimanche.

Dès son adhésion au coeur de la grève de 1953, Louis a partagé la vie et l’histoire de la Fédération jusqu’en 1982, année où il entra au bureau confédéral de la CGT avant d’en devenir le secrétaire général en 1992.

Secrétaire de la section courrier des chèques Postaux de Lyon puis secrétaire du syndicat départemental PTT du Rhône ; Louis a été de tous les combats syndicaux qui ont traversé les PTT, jouant un rôle de premier plan à Lyon durant le mouvement social de Mai-Juin 68.

Lors de la Grande Grève des PTT de 1974 il dirigea la délégation CGT au ministère affirmant sa personnalité de négociateur redoutable.

En 1979, il devint secrétaire général de la Fédération des PTT travaillant pour un syndicalisme de proximité qui intègre toutes les composantes du salariat. Louis n’hésitait pas à se dire féministe et les féministes qui l’entouraient ne le contestaient pas.

Ceux qui l’ont côtoyé reconnaissent dans sa parole cette capacité à se rendre accessible à toutes et tous et sa volonté affirmée dans chaque mot, de transmettre ses idées, sa vision des choses avec cette infatigable envie de porter une vision d’espoir en toute circonstance.

La Fédération lui rendra hommage lors de ses obsèques et participera à celui, national, qui lui sera rendu le 13 novembre à Montreuil au siège de la CGT.

La Fédération présente ses plus sincères condoléances à sa femme Josette, sa fille Sylvie, sa famille et ses amis.

Contact Presse : Christian Mathorel 06. 89.30.40.68 Montreuil le, 23/10/2017

Wed, 25 Oct 2017 16:41:02 +0200

Journée d'action - 16 novembre 2017

  • Grenoble : manifestation départ 10h place de la gare à Grenoble, arrivée en préfecture. Appel CGT-FO-Solidaires-FSU-UNL-UNEF (tract intersyndical au format .doc à ouvrir en cliquant sur l’image)
  • Roussillon : grève et manifestation départ 10h place de la République à l’appel de la CGT
  • La Tour du Pin : rassemblement devant la sous-préfecture (appel CGT et FO)
Word - 189.5 ko
Tract intersyndical Isère Manif 16 novembre 2017

Déclaration :

CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL

Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL réunies le 24 octobre 2017, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroitre les inégalités au profit d’une minorité.

Qu’il s’agisse :

  • de nombreuses dispositions inacceptables des ordonnances, limitant des droits des salariés-es ;
  • des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ou de formation professionnelle ;
  • de mesures précarisant toujours un peu plus l’emploi et l’insertion des jeunes sur le marché du travail ;
  • de la remise en cause des droits à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur ;
  • de la modération salariale et de l’augmentation de la CSG ;
  • des atteintes au service public et à la protection sociale ;

Les organisations signataires s’adressent solennellement au gouvernement afin qu’il prenne en considération les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es. Compte tenu de la gravité de la situation, elles décident de faire du 16 novembre 2017 une journée de mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne, par des grèves et manifestations.

Elles invitent les autres organisations syndicales et de jeunesse à s’y associer.

Paris, le 24 octobre 2017