Presse & blogs Lecteur de flux musclé avec (souvent) des articles complets dedans!

❯ Flux Isérois
www.6mois.fr

Mon, 16 Jul 2018 19:21:58 +0200

LES PIPELINES D'OKRIKA

Une jeune villageoise enjambe la rangée d’oléoducs qui traverse son hameau d’Okrika, banlieue pauvre de Port Harcourt, au sud du Nigéria.

Depuis la découverte de gigantesques gisements de pétrole il y a soixante ans, Port Harcourt est devenue la première capitale pétrolière africaine. L’or noir aurait pu rendre la ville prospère, mais les pétroliers, notamment la compagnie pétrolière nationale (NNPC), alliés à l’Etat, ne souhaitent pas consacrer leurs milliards de pétrodollars au développement local de la ville.

La violence est quotidienne dans cette zone de près de 2 millions d’habitants, où le pétrole et l’argent qui en découlent ont attiré, outre des masses de travailleurs pauvres, des gangsters, trafiquants et rebelles sans cause. La police, largement corrompue, ne protège que les très riches.

Cette photo est extraite d’un reportage du photographe Ed Kashi, qui a travaillé de longues années sur les conséquences d’un demi-siècle d’exploitation pétrolière sur cette terre africaine. Il en a tiré un livre, Curse of the Black Gold : 50 years of Oil in the Niger Delta (La malédiction de l’or noir : 50 ans de pétrole dans le delta du Niger, 2010), dont le Prix Nobel de littérature nigérian Wole Soyinka a écrit les textes.

Voir son site : www.edkashi.com

Mon, 02 Jul 2018 08:37:23 +0200

le noma, maladie de la misère

Maryam Abubakar, 4 ans, originaire de Gajagana (Etat de Borno, Nigeria), joue dans la cour du Noma Children Hospital à Sokoto, au nord-ouest du Nigeria. La petite fille est atteinte du noma et a déjà subi quatre opérations depuis mars 2016 dont elle porte les cicatrices.

Du grec « numein » qui signifie « dévorer », le noma est une infection qui provient de la combinaison de plusieurs facteurs : extrême pauvreté, malnutrition sévère, mauvaise hygiène buccale et maladies immunosuppressives encore très présentes en Afrique, comme la rougeole. L’infection s’apparente à une gangrène défigurante qui attaque tous les tissus du visage : les mâchoires, les lèvres, les joues, le nez et parfois les yeux. Elle touche essentiellement les enfants en dessous de 5 ans qui meurent jusqu’à 90% dans les deux semaines qui suivent l’infection.

Le Noma Children Hospital est le seul hôpital du pays uniquement consacré au traitement de l’infection. Ici, quatre fois par an des chirurgiens expérimentés se donnent rendez-vous pour pratiquer des opérations et redonner un visage aux survivants du noma. Toutefois si elle est détectée à temps l’infection est traitable facilement par antibiotiques. Dans le cas contraire, la chirurgie faciale reconstructive est réalisée en prélevant sur le malade des tissus sur une autre partie de son corps. Mais lorsque les zones nécrosées par la maladie sont délicates à opérer, comme le nez ou la bouche, il faut parfois attendre que l’enfant ait fini sa croissance pour intervenir.

Les derniers cas de noma en Europe ont été observé dans les camps de concentration durant la Seconde Guerre Mondiale.

Cette photo a été prise par Fabrice Caterini et Claire Jeantet
Voir leur site : http://www.inediz.net/

Caterini*Fabrice, Jeantet*Claire

Tue, 26 Jun 2018 08:00:00 +0200

LE FESTIVAL DE 6MOIS ET XXI

Pour la deuxième année consécutive, les revues 6Mois et XXI organisent leur festival des histoires vraies autrement connu sous le nom des Rendez-vous de juillet à Autun et sur le mont Beuvray, en Bourgogne.

Pendant trois jours, les 13, 14 et 15 juillet, festivaliers et intervenants se rencontrent, sur scène et en dehors, au gré d’un verre partagé, d’un repas, dans les rues piétonnes d’Autun ou dans le cadre splendide du mont Beuvray.

Une centaine d’intervenants, journalistes de presse écrite, de radio et de télévision, auteurs du réel et de BD reportages, réalisateurs de documentaires, photojournalistes, témoins, acteurs et metteurs en scène du réel, racontent ce qu’ils ont vu et compris du monde autour d’une dizaine de thématiques.

Les rencontres ont lieu dans différents lieux : des chapelles, des jardins, des cours, le théâtre ou le cinéma de la ville, et même à la mairie... Des expos photo et BD sont installées dans les rues et dans des salles.

Cliquez pour agrandir l’image : Les RDV de juillet, c’est un état d’esprit, un goût de l’humain, de l’authentique, du terrain, des histoires vraies, loin du petit club des initiés.

Organisés par les revues 6Mois et XXI, ce festival favorise la découverte, l’étonnement et la rencontre. Il offre une vitrine aux moyens d’expression les plus variés. Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Pas besoin d’être passionné par l’information pour venir, il suffit d’être curieux.

Pas des conférences, pas de tables rondes, place aux témoignages à la première personne, aux histoires vécues. Un format accessible, informel, vivant.

La billetterie est déjà ouverte (cliquez sur le lien) ! Profitez dès maintenant d’un tarif réduit pour l’achat d’un pass 3 jours : 45€ au lieu de 55€. Il vous donnera accès à l’ensemble des rencontres, expositions, projections, spectacles, concerts, pendant tout le festival. N’attendez pas, cette offre est limitée !

Nous vous attendons nombreux !
L’équipe du festival et des revues 6Mois et XXI

Mon, 25 Jun 2018 14:24:00 +0200

L'équipe

Direction 

Franck Bourgeron et Sylvain Ricard


Rédaction en chef 

Léna Mauger
Marion Quillard


Rédaction

Adrien Absolu
Samuel Forey
Clara Hesse
Haydée Saberan


Secrétariat de rédaction

Safia Bouda pour le numéro 16
François Cibot


Direction artistique 

Quintin Leeds et Chloé Laforest


Fabrication 

Chloé Laforest


Relations Librairies 

Sharlie Minette
Thibaut Brugat-Dreux


Relations abonnés 

01 43 43 30 50 
 

muriel@6mois.fr


Communication & partenariats 

Marion Vasseur 
 



Comptabilité 

Agnès Arnaut
agnes larevuedessinee.fr

Mon, 25 Jun 2018 10:44:00 +0200

Contacts

6Mois
36 boulevard de la Bastille
75012 Paris


Tél : + 33 (0)1 43 43 30 50


Contacter le service abonnement :

du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 au numéro suivant : 01 43 43 30 50. Ou par mail : muriel@6mois.fr


Tout achat effectué sur notre boutique est traité dans les 24h. Un conseil pour les commandes de fin de semaine : la Poste passant dans nos bureaux à 14h, il est préférable d’effectuer ses achats le vendredi avant midi pour avoir une chance de les recevoir samedi.


Pour toute autre question, vous pouvez nous joindre au mail suivant : m.vasseur rollinpublications.fr.


Contacter la revue 6mois :

contact@6mois.fr


Rédaction :

Lena Mauger & Marion Quillard
contact@6mois.fr


Contacter le site 6mois.fr :

Clara Hesse
c.hesse@6mois.fr


Communication, Partenariats :

Marion Vasseur
m.vasseur@6mois.fr


Relations librairies :

Sharlie Minette
s.minette lesrendezvousdejuillet.fr