Presse & blogs

www.6mois.fr

chargement...

Thu, 16 Nov 2017 09:55:37 +0100

la thérapie du rire

« Nous sommes en 2003, à Bombay. Depuis une vingtaine d’années, la capitale indienne est réputée pour être aussi la capitale mondiale du rire. Dans l’Inde ancienne, la thérapie par le rire, connue sous le nom de hasyayoga, était pratiquée en période de guerres, d’épidémies ou de désastres naturels, pour contrôler le stress. Aujourd’hui, c’est toute une philosophie de vie qui s’est développée autour de cette thérapie puisque la ville compte plus de cinquante clubs de rire.

Il est 6 heures du matin. Les membres du « Priyadarshmi Laughter Club » se retrouvent sur la Marina Drive, dans les beaux quartiers de Bombay. Avant d’aller travailler, ils pratiquent quinze à vingt minutes de rire en groupe. Des hommes et des femmes, de tous âges, castes et professions, se côtoient. Ce matin-là, un homme d’affaires, le bijoutier du coin, une enseignante ou encore une juge fédérale étaient présents.

Cliquez sur l’image pour agrandir : Proche du yoga, l’hasyayoga débute par des exercices de respiration. Puis les membres s’exercent à différents types de rires. Leur objectif est de parvenir, à la fin de la session, à rire tous ensemble à gorge déployée. Et il existe autant de rires que de raisons de rire ! Sur cette photo par exemple, les deux femmes exécutent un « ok laugh » (un rire d’appréciation), un rire pour dire que tout va bien.

Nous avons été surpris par la difficulté de l’exercice : rire spontanément, ce n’est pas simple. Mais qu’est-ce c’est contagieux ! Nous avons éclaté de rire avec eux. Comme ça, sans raison, ça vous prend. Et ça fait un bien fou. C’est un beau souvenir. »

Propos recueillis par Clara Hesse

Cette photo est extraite du dernier livre de Tiziana et Gianni Baldizzone, « Qui es-tu ? 30 ans de quête photographique », publié aux éditions Hozhoni.

http://www.quiestu-baldizzone.com/

Baldizzone*Tiziana et Gianni

Mon, 13 Nov 2017 10:33:35 +0100

Poupées thaïlandaises

Des propriétaires de poupées « luk thep » assistent à une cérémonie de « souffle de vie » à Bangkok, en Thaïlande. Durant cette cérémonie, un médium est censé insuffler aux poupées l’âme de véritables enfants. Leurs propriétaires croient que s’occuper de leurs poupées comme d’êtres vivants leur portera chance et fortune. Ils les emmènent au restaurant, les couvrent de bijoux et d’amulettes… Le phénomène, assez confidentiel, a atteint son pic de popularité en 2016 lorsqu’une compagnie aérienne thaïlandaise a proposé des tickets à prix spécifiques pour les « luk thep ».


Cette photo est extraite d’un reportage d’Amanda Mustard.
Voir son site : http://www.amandamustard.com/dolls

Mustard*Amanda

Fri, 10 Nov 2017 10:06:46 +0100

La photo à l'honneur à Paris

JPEG - 406.2 ko
©Patrick Willocq and Kehrer Verlag Photo book


Depuis hier et jusqu’à dimanche, plus de 180 galleries et éditeurs s’exposent sous les verrières du Grand Palais à l’occasion de la foire internationale Paris Photo. Plusieurs photographes publiés dans 6Mois (Hervé Lequeux, Denis Rouvre, Claudius Schulze, Cristina de Middel...) ainsi que des grands noms de la photographie (Martin Parr, Elliott Erwitt, Raymond Depardon, Nina Berman, Roger Ballen, Harry Gruyaert...) seront notamment présents pour signer leurs ouvrages. Retrouvez tout le programme avec les horaires des signatures ici

De l’autre côté de la Seine dans le même temps, le festival Photo Saint Germain se met au diapason avec de nombreuses rencontres, signatures, ateliers et expositions. Samedi 11 novembre de 16h30 à 18h30, à l’Atelier Néerlandais, les photographes Lizzie Sadin et Nina Berman discuteront en particulier de la manière de photographier la violence faites aux femmes. La première, lauréate de la dernière édition du Prix Carmignac, a travaillé sur le trafic de femmes et la prostitution forcée au Népal. La seconde est l’auteur de The autobiography of Miss Wish, un travail documentaire puissant sur la vie fracassée de Kim, rencontrée il y a plus de vingt ans lors de l’un de ses tout premiers reportages sur la pauvreté à Londres. Tout le programme de Photo Saint Germain ici.

Thu, 09 Nov 2017 10:38:17 +0100

Ornela la coquette

« Cet automne, je me suis rendu dans la prison pour femmes de Bimbo, non loin de Bangui, la capitale centrafricaine. Un tiers des cinquante femmes qui y sont emprisonnées sont accusées de faits de sorcellerie. En Afrique centrale et de l’ouest, une personne peut être jetée en prison pour sorcellerie de façon arbitraire sur simples déclarations. Le plus souvent ce sont des femmes. Je voulais partir à leur rencontre.

La journée touche à sa fin. Content de mes photos, je tourne dans la prison pour prendre des dernières images d’ambiance quand je vois Ornela. Plantée au milieu de la cour, la voilà qui sort son miroir et commence à se maquiller, à se recoiffer.

Cliquez sur l’image pour agrandir : Je ne sais encore rien de cette femme mais elle me fascine. Par son attitude, son regard, et ce qu’elle dégage. Il n’y a pas beaucoup de femmes coquettes en milieu carcéral. Sur la planche contact il y a trois autres clichés d’elle dans des tenues différentes. Elle n’a pas hésité à en changer. Elle voulait paraître belle sur les photos. J’ai trouvé ça touchant. Et beau.

Avec Ornela je sors de mon sujet, elle n’est pas ici pour des faits de sorcellerie. Mais il y a des images qu’on ne peut pas rater. Après la mort de son mari musulman, sous la pression de sa famille chrétienne, Ornela a jeté son bébé dans un puits. Elle est emprisonnée depuis seize mois et son dossier est toujours en instruction. »

Propos recueillis par Clara Hesse

Da Silva*Christophe

Tue, 07 Nov 2017 14:45:42 +0100

Rencontre à Villeurbanne

Vendredi 10 novembre à 19h00


Les journalistes Marion Quillard, lauréate 2016 de l’European Press Prize, et Sophie Tardy-Joubert, prix du reportage France info-XXI 2012, présenteront le nouveau numéro de la revue 6Mois "L’autre Japon", ainsi que leur nouvelle publication Ebdo, dont la sortie dans les kiosques est prévue le 12 janvier 2018.


À la Maison du livre de l’image et du son
247 cours Émile Zola, 69100 Villeurbanne
Plus d’infos : http://mediatheques.villeurbanne.fr...