❯ Presse & Blogs
Attac dans l'Isère

Thu, 19 Jul 2018 14:12:53 +0200

Teresa Rodriguez remporte la primaire de Podemos Andalucía


Teresa Rodríguez remporte la primaire de Podemos Andalucía avec 75% des voix et son projet de confluence est renforcé

Podemos Andalousie a déclaré dans un communiqué annonçant les résultats : « Le projet politique de confluence de Teresa Rodriguez avec Izquierda Unida, Primavera Andaluza et Andalucista de gauche, a l’ambition d’associer les organisations et les personnes qui veulent un changement pour l’Andalousie, est soutenu majortairement par les militants.

L’article intégral en pièce jointe


Webmestre Attac Isère

Thu, 19 Jul 2018 12:53:00 +0200

Efficacité énergétique mon oeil


Dans notre culture, et dans le mouvement écologiste en particulier, le mot d’ordre est de promouvoir et de développer ce qu’on appelle « l’efficacité énergétique », ou les « bonnes pratiques énergétiques » dans tous les domaines de la vie humaine sur la planète, du commerce à l’agriculture, des corporations aux maisons individuelles, de l’arène économique au domaine législatif, du secteur universitaire à la sphère militante.
Dans de nombreux cas, l’efficacité énergétique est considérée et présentée comme la seule solution à tous nos problèmes, notamment parce qu’elle sert effectivement de moyen de perpétuer la société industrielle dont nous participons. Dans certains cas, notre obsession pour l’efficacité est motivée par un désir sincère de stopper le réchauffement climatique et la destruction de la planète. Et pourtant, au mieux, les pratiques visant l’efficacité énergétique confondent, à l’instar de leurs promoteurs, efficacité et soutenabilité.
Au pire, le mouvement pro-efficacité participe à la dissimulation des véritables causes et des impacts du réchauffement climatique d’origine anthropique, afin de perpétuer le capitalisme et les hiérarchies sociopolitiques dont il dépend.

L’article complet en pièce jointe


Webmestre Attac Isère

Mon, 16 Jul 2018 10:49:23 +0200

Lettre aux socios du Média

Chers socios,
Mes camarades, réunis le 10 juillet dernier, m’ont fait l’honneur de me choisir pour présider le Média, en remplacement de Sophia Chikirou, appelée à occuper un rôle dans une campagne européenne incompatible avec cette fonction. Il y a quinze jours à peine, je n’imaginais pas avoir à occuper un tel rôle au sein de notre collectif, et même je ne le souhaitais pas. Mais notre projet est unique, la rentrée qui s’annonce sera d’une importance cruciale pour notre avenir, j’ai donc décidé de prendre mes responsabilités, et dès lors j’y mettrai toute mon énergie, toutes les leçons tirées de mes expériences antérieures, de mon observation d’un milieu médiatique français désormais presque entièrement détruit, miné par les intérêts privés.
Nous avons vécu depuis le début de l’année 2018, et notre arrivée à Montreuil, des événements parfois douloureux, quelquefois violents. Nous avons essuyé l’hostilité d’une grande partie du milieu journalistique. Nous ne sommes pas les seuls dans ce cas. Lorsque Mediapart se lança en 2008, il essuya aussi un tir de barrage de ce même milieu, et connut aussi de mauvaises passes financières. Avec votre aide, je suis certaine que nous surmonterons tous ces obstacles. Car nous avons aussi connu des réussites spectaculaires dans tous les domaines, nous avons fait surgir des nouveaux visages de jeunes professionnels de l’information, nous avons vécu des soirées live d’échanges intenses, telles qu’on n’en voyait plus sur les écrans français depuis des années déjà, nous avons lancé des émissions qui ont su trouver leur public et sont même de francs succès. La hiérarchie de l’information différente que nous avons mise en place a surtout montré que le journalisme pouvait être autre chose que la chambre d’enregistrement des exigences du capital. Nous avons prouvé en somme que notre métier pouvait retrouver la pleine confiance des citoyens s’il était pratiqué pour eux et grâce à eux.
Inutile de se voiler la face, dans ce défi consistant à se passer de toute sujétion capitalistique industrielle, de tout géant du luxe ou des télécoms, de toute laisse financière, afin de produire de l’information et de l’intelligence, une partie très importante du chemin reste encore à accomplir. Avec près de 19.000 socios, nous n’avons pas encore atteint l’équilibre financier. Rien de plus normal à ce stade de notre projet : six mois d’existence à peine. Toujours nous avons dit que nous mettrions au minimum deux ans à entrer dans une zone de confort. Notre prochain défi sera bien sûr de parvenir aussi tôt que possible à ce point d’équilibre qui seul garantira la pérennité de notre indépendance. Nous comptons aussi sur vous pour cela : faire connaître le Média autour de vous, aider le public à comprendre que sans un soutien financier de sa part, la liberté éditoriale d’un média s’éteint inexorablement. L’automne sera à cet égard décisif pour le Média, et si comme nous le pensons, nous franchissons l’épreuve avec votre aide, plus rien ne pourra arrêter notre détermination.
C’est pour toutes ces raisons que, réunis depuis quinze jours, nous avons collectivement opté pour une réorientation de notre projet et une refonte des programmes de rentrée. Le JT quotidien ne reprendra pas en septembre, monopolisant trop de forces et plus de 50% de nos ressources mensuelles, il a épuisé les équipes. A ceux qui en seraient déçus, je demande d’attendre la suite avec confiance, nous travaillons d’arrache-pied aux autres formes de rendez-vous quotidiens avec l’actualité qui lui succèderont, ainsi qu’à des émissions nouvelles où vous retrouverez les journalistes que vous avez aimés cette année. Bien sûr vous retrouverez également dès la rentrée les émissions que vous avez plébiscitées : « Dans la Gueule du Loup », animée par Jacques Cotta, « Les Sujets qui fâchent » de Gérard Miller, « Le Monde libre » et les « Entretiens libres » que j’ai eu le plaisir d’animer depuis janvier, et où nous avons reçu déjà tant de figures intellectuelles. De nombreuses discussions sont en cours pour créer de nouveaux formats. Henri Poulain nous conseillera et nous aidera plus que jamais pour l’année qui vient.
Un rendez-vous de critique des médias sera également lancé, avec une personnalité bien connue par nombre d’entre vous, qui nous fait la joie de rejoindre l’aventure du Média à la rentrée. Le Média ambitionne aussi de devenir une place forte du journalisme d’investigation. Ce point est à mes yeux décisif : sans produire une information de qualité exclusive, en nous contentant du commentaire ou de l’opinion, nous ne réussirons pas à bouleverser décisivement le monde des médias français. Or telle est bien notre ambition, et elle est immense. De nombreuses discussions sont donc en cours sur ce point, et des journalistes expérimentés devraient sous peu nous rejoindre pour nous aider à développer ce pôle.
D’ici là, chers socios, chers amis, je tenais à vous remercier pour votre soutien constant, et les témoignages de chaleur incroyables que nous avons reçu tout au long de cette année. Ils nous ont littéralement portés, et nous ont aidé à tout supporter. Je remercie aussi les trois cofondateurs du Média, Sophia Chikirou, Gérard Miller et Henri Poulain, pour la confiance qu’ils me témoignent en m’ayant proposée à la tête de cette création de presse qui leur est si chère. Mes pensées particulières vont aujourd’hui à Sophia, qui part vers de nouveaux projets, et dont la présence amicale me manquera. Sans notre rencontre l’été dernier, sans la confiance qu’elle m’a témoignée tout au long de l’année, je n’aurais jamais rejoint cette aventure. Parce que le temps des vacances approche, mais que nous sommes enthousiastes à l’idée de tout ce qui s’annonce, et déjà entièrement mobilisés par les missions de la rentrée, je ne résiste pas au plaisir et à la fierté de vous présenter l’équipe d’encadrement qui a d’ores et déjà accepté de m’épauler dans cette seconde phase de l’existence du Média.
A partir du 1er septembre, Stéphanie Hammou occupera à mes côtés les fonctions de directrice administrative et financière. Mathias Enthoven sera nommé rédacteur en chef du pôle digital et responsable de la communauté des socios. Katerina Ryzhakova deviendra responsable des relations publiques. Théophile Kouamouo prendra les fonctions de rédacteur en chef du pôle actu du Média TV, et Romain Moriconi, celles de rédacteur en chef du pôle magazine. Kevin Boucaud-Victoire sera nommé rédacteur en chef du Média presse.
Que vous connaissiez déjà leurs visages ou non, tous sont là, comme moi, depuis les premiers jours de l’existence du Média, et sont intimement attachés à sa réussite. Ensemble nous avons tout affronté dans un esprit de fraternité, et nous le ferons encore. Ils s’associent à moi, ainsi que le reste de l’équipe et les journalistes, pour vous remercier du fond du cœur pour ce que vous seuls avez rendu possible, et vous souhaiter de très belles vacances. A très bientôt, les socios. Le Média est là, et il est là pour longtemps.
Aude Lancelin

Webmestre Attac Isère

Sun, 15 Jul 2018 11:33:33 +0200

Lettre d'info Attac 38 du 13 juillet 2018

17 juillet Contre la privatisation des concessions hydroélectriques

Faites du mercredi 18 juillet un moment « Citoyen » pour afficher son refus de ces privatisations à travers cette « fenêtre médiatique » qu’offre le Tour de France. Le mardi 17 Juillet à partir de 18h, sous chapiteau, prises de paroles en présence de Sébastien Menesplier (secrétaire général de la fédération mines-énergie) et Philippe Martinez (secrétaire général de la CGT). Laquelle soirée sera …

En savoir plus

21 juillet - Projection d’Irrintzina et Repas de soutien au Tour Alternatiba à Grenoble

Vous n’avez pas encore vu le film ’Irrintzina, le cri de la génération climat’ ? ou vous rêvez de le revoir ? Alors n’hésitez pas et venez à la soirée du 21 juillet ! Soirée repas et projection dans une ambiance sympathique et festive, en soutien à l’organisation de l’arrivée du Tour Alternatiba qui aura lieu à Grenoble les 24 et …

En savoir plus

La pauvreté en chiffres

En 2016, la pauvreté (60% du revenu médian selon l’Insee) touchait 13,9% de la population française, soit près de 9 millions de personnes.
Entre 2005 et 2015, le nombre de personnes pauvres a augmenté de 1 million (Observatoire des inégalités).
En 2016, le Credoc a publié une étude selon laquelle 33% des personnes interrogées pensent qu’une personne en situation de pauvreté ne fait pas assez pour s’en sortir, 64% estiment que les chômeurs s’en sortiraient s’ils le voulaient et 44% que les aides sociales déresponsabilisent les bénéficiaires.
Source : Politis n° 1510 du 5 au 11 juillet 2018

Traité de libre échange Union européenne - Japon

L’accord de commerce entre l’Union européenne et le Japon est passé devant le Conseil européen ce vendredi 6 juillet et sera définitivement signé mercredi 11 juillet. Le mouvement européen de l’eau dit non à Jefta Les négociations de l’accord de libre-échange UE-Japon (JEFTA) ont été lancées le 25 mars 2013 et ont été conclues en juillet 2017. JEFTA va être …

En savoir plus

« Que faire des banques ? » ... Parlons-en avec Éric Toussaint et Jeanne Chevalier

La vidéo complète de la soirée est disponible ici Dix ans après le déclenchement de la crise financière de 2007-2008, les banques et les assurances constituent toujours un risque boomerang pour les économies de la zone euro. En Belgique, en France comme dans le reste de l’Europe les réglementations mises en œuvre dans la période après crise ont été dictées …

En savoir plus

Webmestre Attac Isère