Flux Isérois

GROUPE D'ANALYSE METROPOLITAIN

chargement...

Mon, 20 Nov 2017 11:16:29 +0100

Histoire de bien faire ch… notre monde

Budget participatif 2016, installation de toilettes sèches dans le Parc Marliave pour
50 000 euros.

C’est loin d’être une mauvaise idée car les toilettes publiques ne sont pas légion, mais 50 000 euros alors qu’on en trouve en kit pour 609 TTC?

On apprend aussi dans le Dauphiné Libéré que ces toilettes vont être « inaugurées » par la municipalité. Nous imaginons déjà les photos en pleine action sur le trône 3:) Prévoir un buffet bio aux salmonelles!

Pascal CLEROTTE

Mon, 20 Nov 2017 10:51:37 +0100

On cherche encore le mérite

Il y a toujours quelque chose de détestable et de profondément dérangeant en France de voir des gens essayer de monter leurs petites carrières politiques sur de « l’humanitaire », surtout quand il s’agit en plus de faire parler de soi à l’occasion de remises des éternelles breloques de la République, parce qu’on a rien à dire ni à montrer. C’est un peu comme les commémorations.

Vraiment M. Gemmani? Vraiment? Bizarrement, votre explication, nous n’y croyons pas une seule seconde. Quel est donc le nom de cette personne chère qui vous a proposé? Non parce que s’il s’agit d’une personne chère, lui expliquer pourquoi on refuse une décoration ne pose aucun problème. Elle comprendra, cette personne chère, et respectera ce choix.
C’est d’ailleurs pour ça que vous avez invité tout le gratin, l’Évêque et l’Iman de Teisseire en premier chef.

La stratégie du sac de riz sur l’épaule est encore beaucoup trop fréquente.

Les « vrais » humanitaires, qui sont légions, font ce qu’ils font pour le faire, et pas pour la gloriole ni pour en tirer bénéfice personnel. On ne les entend pas. Et quand ils parlent, ils ont l’intelligence de ne jamais laisser leur petite personne éclipser leur sujet, qui n’est certainement pas eux.

Pascal CLEROTTE

Wed, 15 Nov 2017 19:44:27 +0100

Nous avons le Chef des Exorcistes. On nous envoie le prélat du paquet?

Désolé cher Citoyen Évêque, mais c’est plus fort que nous! Nous devons être possédés.

N’étant pas encore cadavres dans les mains des pompes funèbre, il nous est impossible de résister à la tentation de faire des « bons mots » en série, le tout naturellement dans un sain esprit.

Sans juger aucunement – et donc préjuger encore moins! – de ce que la personne citée dans l’article a pu faire, si nous tirons à boulets rouges de canon – on a le droit –  nous ne sommes pas justice.

Nous espérons que votre collègue trouvera rédemption par pénitence dans les nouveaux habits qui sont les siens.

Nous le confessons (sans Alan) : c’est plus fort que nous, nous parlons mal. L’honneur d’un homme est chose sérieuse. Autant que l’intégrité physique et morale de tous.

De parisien à pharisien, il n’y a qu’un « h ». (note à Macron).

Pascal CLEROTTE

Wed, 15 Nov 2017 18:40:47 +0100

C’est quoi ce bouzyn?

Comme quoi quand la soupe est bonne et qu’on peut se mettre à table en ayant l’assurance que l’addition ne sera pas présentée à la fin du repas, faut y aller!

Ils partent pas la porte, ils rentrent par la fenêtre! Et si on ferme les fenêtres, qu’on sécurise et calfeutre tout, ils reviennent comme punaises de lit!

Mais quand – nous vous le demandons sincèrement et avec désespoir – quand va t-on se débarrasser de ces insectes qui nous grattent plus qu’aux entournures, et s’en débarrasser de manière écologique et responsable?

La Marie-rose, on a essayé, ça marche pas. Un bon gros coup de Round-Up (alerte jeu de mots débile) peut-être?
Ou alors faut trouver un prédateur.

Ah, les élections!,  mais bon sang mais c’est bien sûr.

Cela dit, Olivier Noblecourt a obtenu plus, l’un dans ‘autre, que Olivier Véran. C’est amusant. Noblecourt sait parfois être compétent.

Les velléités – pire, les ambitions –  pour 2020, nous les attendons de pieds ferme, une main sur le manche du  hachoir.

Sérieusement, on va se marrer durant la campagne des municipales 2020, que même Messieurs Michalon et Dubedout, s’ils n’étaient point morts, feraient le toton dans leur tombe (re-alerte jeu de mots débile).

Ou sinon il y a ça, mais on va encore nous traiter de sexistes et tout et tout.

Pascal CLEROTTE

Wed, 15 Nov 2017 12:14:26 +0100

La bal des tartufes n’en finit pas! Grand zoral d’Eric Piolle: non les données d’Atmo Air Rhône Alpes ne sont pas des Fake News!

Un écolo, qui surgit du fond de laaa Nuiiit….

C’est connu, un zoral, des oraux.

Hier soir au théâtre de Grenoble se déroulait la farce annuelle du grand oral d’Eric Piolle. Outre le fait que l’exercice est parfaitement cucul-la-praline comme on dit chez nos amis belges, on a encore eu quelques grands moments.

Non Eric Piolle! , les données de Atmo Air Rhône Alpes ne sont pas des « fake news ». On vous a déjà expliqué pourquoi.

A la place de Atmo Air Rhône Alpes, nous vous aurions déféré recta en diffamation. Parce qu’il suffit.  A la fin.  Grandissez! Les données d’Atmo Air Rhône Alpes sont LES DONNÉES OFFICIELLES de la pollution atmosphérique. Compris? Capice? Roger that 10/4? Forstaatt? (on peut le faire en plein d’autres langues, si vous n’avez pas encore compris).

Mais le plus drôle M. le Maire est que, alors que vous prêtiez à la bêtise de ce qui n’est qu’une version d’un pâle show télévisé usant de la caution d’autorité « d’enseignants-chercheurs », votre municipalité était en train de faire un autre raout sur le « bouclier social ».

Une fois n’est pas coutume: nous nous mettons au niveau de cette politique spectacle, dont Science Po Grenoble est non seulement complice, mais l’instigateur – c’est pas bien.

Pascal CLEROTTE