❯ Presse & Blogs
GROUPE D'ANALYSE METROPOLITAIN

Thu, 21 Jun 2018 23:33:27 +0200

Welcome THE FRENCH CROUCH (bitches)! Le nouveau label grenoblois

Après la cour de Élysée transformée en boîte de nuit par la supposée « french touch », après la musique martelée, écartelée, en-marchisée:

Nous, au GAM, et en coop solidaire avec le GAM GAM Style band et plein de gens de partout dans le monde , on monte un collectif à but de label.


C’est participatif :

Vous avez tous un portable, un ordinateur etc. donc un micro et donc vous pouvez aussi faire de la musique avec nous . (Sinon, on choppe pas de subventions)!

Donc on peut faire de l’électro pas polico-correcto ensemble.

WELCOME THE FRENCH CROUCH!

On va en faire du bruit; vous allez voir.

Suivez-nous sur FB

https://www.facebook.com/groups/427711147697231/

Pascal CLEROTTE

Thu, 21 Jun 2018 20:21:33 +0200

« Partenariat » AG2R-La Mondiale / CCAS de Grenoble. Demandons l’avis de la CNIL

Accès aux données personnelles et confidentielles des bénéficiaires d’un centre communal d’action sociale: le Groupe d’Analyse Métropolitain va demander son avis à la CNIL ainsi que celui de la Commission Européenne (protection des consommateurs, Safe Harbour etc.) sur la convention de partenariat.

D’autant qu’il s’agit d’un public particulièrement vulnérable et pas vraiment versé dans les nouvelles technologies.

A suivre.

Pascal CLEROTTE

Thu, 21 Jun 2018 06:47:34 +0200

Tu avances et tu recules, âgé de l’air!

Constitution rampante de réseaux de soins à l’américaine, suite!

https://www.placegrenet.fr/2018/06/21/ville-de-grenoble-ag2r-un-pas-en-avant-pour-les-personnes-agees-un-pas-en-arriere-pour-les-engagements/197347

Blague à part, sur ces « rapprochements » de groupes mutualistes, ça serait bien si notre « gode vennine » Marghrete Vestager, Commissaire Européenne à la concurrence, y mettait son grain de sel (qu’on rigole un peu).

Pascal CLEROTTE

Wed, 20 Jun 2018 23:22:50 +0200

La municipalité serait en train d’explorer la piste de la diffamation en ce qui concerne le GAM

Vous avez bien noté le conditionnel. Cette information nous vient de 3 sources 100% fiables différentes, nous la pensons donc réelle mais nous ne pouvons prouver qu’elle l’est. « Strong evidence », comme on dit dans l’métier 😀

Oui, savoir et prouver sont deux choses bien différentes. Le renseignement et la preuve, c’est pas la même chose! Fort heureusement.

Au GAM, quand on affirme, c’est qu’on sait prouver. Là, nous n’affirmons rien.

Fanatiques de la prévention cela dit, nous nous exprimons incontinent.

Ce n’est pas nouveau. Cela ne nous étonne absolument pas. Une procédure quelle qu’elle soit nous permettra justement de bramer sur tout et n’importe quoi – mais bien sûr, pas n’importe comment (nous savons nous tenir). Quelle superbe tribune on nous offrirait là!

D’autant qu’on a tout de même laissé entendre que l’enquête préliminaire sur les marchés de la fête des tuiles, c’était le GAM alors que signalement qui l’a déclenchée est le fait des magistrats de la Chambre Régionale des Comptes (Non Madame Bénarbia du Dauphiné Libéré, le GAM ne s’est jamais présenté comme un lanceur d’alerte. Vérifiez l’information avant de publier, merci).

Il est vrai que c’est plus simple d’ester, y compris en citation directe comme le fit par exemple M. Ferrari avec le Postillon, que de répondre au fond par le débat en toute transparence. Sauf que quel que soit le résultat, le politique qui este passera pour ce qu’il est : en sociolecte grenoblois, un « narvalo ».

Le GAM est le « Tartempion » à abattre ? Bien! « Ça frotte sur les bords », alors!
Nous remplissons donc notre rôle . Nous en tirons même fierté et joie sans mélange.

Pour nous snuffer, il faut (a) savoir manier l’annonce à longue distance, (b) sur une cible se mouvant très rapidement dans un environnement qu’elle maîtrise et (c) qui ne laisse pas de trace parce qu’elle met un point d’honneur à être juste (rien qui dépasse, rien de personnel, 100% factuel).

Le GAM fait exactement ce qu’il dit depuis sa fondation:

« Le Groupe d’Analyse Métropolitain est un groupe informel d’habitants de la Métropole Grenobloise, d’horizons et d’opinions divers. Le GAM analyse la gestion du bien commun que font les élus afin de rendre lisible au plus grand nombre des problématiques techniques compliquées, arides mais qui affectent la vie quotidienne des habitants. Il vise également à tenir les élus comptables et responsables de leurs décisions. Le Travail du Groupe d’Analyse Métropolitain est non-partisan. »

Ni plus. Ni moins.

Bonne chasse, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs zé avocats de Grenoble et Paris.

Au GAM , on pige et on galope. Qui s’y frotte s’y pique. Et toutes les autres devises des troupes de montagne.

PS: notre équipe de « counter-sniper » est déjà déployée, et en plus ils se la pètent ces nazes  😀 (comprendra qui le pourra, ce calembour de Frounzé accolé à la vidéo « osée » et masturbatoire de Little Big, ce groupe russe que même Vlad ne censure pas). Hin! Hin!

Pascal CLEROTTE

Wed, 20 Jun 2018 21:10:46 +0200

CIEL! De retour?

Place Gre’net « nails it » sans clouer personne au pilori.

C’est équilibré et c’est un rapport de la situation d’une factualité difficilement contestable.

« Mafia Culturelle » Grenobloise?

Mais pas que, car c’est la même chose dans tout le pays et au niveau national. La preuve

(putain le mix de Joe Baresi…)

Pascal CLEROTTE