❯ Presse & Blogs
C.I.I.P.

Fri, 18 May 2018 17:43:36 +0200

Rendre visibles les files invisibles

Depuis un an, toute personne migrante en demande de titre de séjour doit prendre un rendez-vous par internet.
De nombreuses personnes : sans ordinateur, sans adresse mail, sans la maitrise du français sont empêchées d’accéder à un service public auquel elles ont droit. Le nombre de rendez-vous proposés par le site préfectoral pour la demande de renouvellement est insuffisant et la durée d’attente pour une première demande est de quelques mois. Depuis peu, la préfecture a installé un "point informatique" avec deux ordinateurs, mais aucune aide pour les personnes qui le demandent.

Pour combattre l’effet pénalisant de la dématérialisation des procédures de demande ou de renouvellement de titre de séjour, la Cimade exige la réintroduction des voies alternatives : l’accueil aux guichets sans rendez-vous, permanences téléphones ou prise de rendez-vous par mail, comme le raccourcissement des délais d’attente.

La Cimade Grenoble
grenoble chez lacimade.org
04 76 50 16 39

Fri, 18 May 2018 09:49:24 +0200

Donner un avenir à la Fonction publique

Communiqué unitaire des Fédérations de Fonctionnaires

Processus d’actions et nouvelle grève le 22 mai prochain pour donner un avenir à la Fonction publique

Réunies le 10 avril 2018, les organisations syndicales CFDT - CFE/CGC – CFTC – CGT – FAFP – FO – FSU – SOLIDAIRES réaffirment qu’elles ne partagent ni l’orientation, ni la méthode, ni le calendrier proposés par le gouvernement dans son document d’orientation intitulé "Refonder le contrat social avec les agents publics".
Les organisations ne partagent pas davantage les objectifs poursuivis par le gouvernement consistant à réduire le périmètre de l’action publique avec la perspective d’abandon voire de privatisation de missions publiques.

Porteuses de propositions et de revendications, elles demandent l’ouverture de discussions sur d’autres bases. Elles exigent un dialogue social respectueux des représentants des personnels.
Le Statut général des fonctionnaires, leurs statuts particuliers et leurs régimes de retraite doivent non seulement être préservés mais aussi développés.
Enfin, les organisations syndicales exigent que des dispositions soient prises pour faire respecter l’égalité professionnelle et gagner de nouveaux droits.

Le développement des missions de service public au service de l’intérêt général nécessite la création d’emplois statutaires dans les services qui en ont besoin et un nouveau plan de titularisation. Pour cela, elles décident d’organiser des rassemblements lors de la prochaine réunion traitant de cette question avec l’Administration.

Les organisations rejettent le projet de suppression de 120 000 emplois et le recours accru au contrat qui dégraderont les conditions de travail des agent-es. Elles considèrent que le développement de la contractualisation constitue une attaque contre le statut de même que la possible rémunération "au mérite" assise sur des critères antinomiques de ceux du service public.

Après avoir obtenu un rendez-vous salarial au mois de juin, les organisations exigent que le gouvernement en donne maintenant le contenu qui doit permettre une réelle amélioration du pouvoir d’achat pour toutes et tous les agent-es. Elles demandent pour cela des mesures générales : fin du gel de la valeur du point d’indice et sa revalorisation, rattrapage des pertes subies, abrogation de la journée de carence, respect des engagements en matière d’évolution de carrière, amélioration
des déroulements de carrière.

Les organisations sont attachées à une Fonction publique rendant des services de qualité à toutes et tous les usager-es sur l’ensemble du territoire, aux valeurs et principes d’égalité, de solidarité et de justice sociale, à la nécessité aussi de conforter les agent-es dans leurs rôles et dans leurs missions.

Elles appellent les agent-es à une nouvelle journée de grève et de manifestations dans l’ensemble de la Fonction publique le 22 mai prochain.
Dès aujourd’hui, les organisations soutiennent toutes les mobilisations propres à la Fonction publique et au service public. A tout instant, elles affirment qu’elles prendront les dispositions nécessaires pour défendre le modèle social public. Elles
appellent à la tenue immédiate d’assemblées générales et d’Heures Mensuelles d’Information (HMI) pour alimenter le débat entre les agent-es et inscrire les mobilisations et la grève dans la continuité.
Les organisations appellent à développer partout des initiatives et actions pour rassembler sur la nécessité de préserver la Fonction publique : meetings, rassemblements, conférences de presse, forums, pétition, adresse aux usager-es… Elles prévoient d’ores et déjà un temps fort de mobilisation lors du rendez-vous salarial prévu à la mi-juin.
Elles organisent une conférence de presse le 17 avril.
Les organisations décident de se revoir, avec toutes les organisations qui le souhaiteront, le 3 mai prochain.

Les Lilas, le 10 avril 2018

Fri, 18 May 2018 09:29:14 +0200

Parcours de Migrations : Rencontres et Débat

Au programme :

  • À 17h, prestations artistiques sur le thème de l’exil, par les élèves du collège Gérard Philipe (danse, scénettes de théâtre, lecture)
  • À 18h30, rencontre citoyenne en présence de :
    • Mme Florence Bruneau-Ludvig, traductrice pour migrants francophones mineurs en Allemagne
    • Pierre-Emmanuel Rougé, président de Médecins du Monde
    • Thierry Mennessier réalisateur de "Lignes de Partage", film qui retrace le parcours de migrants à Grenoble.

Org. Maison de l’International et Centre d’information Europe Direct Grenoble,
en partenariat avec le collectif Migrants en Isère et le collège Gérard Philipe de Fontaine

L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Grenoble, Maison de l’International
Jardin de Ville

Thu, 17 May 2018 15:39:48 +0200

Les cobayes lancent l'alerte

Marche organisée pour dénoncer les troubles de santé liés aux problèmes environnementaux. Que ce soit la malbouffe, la pollution ou encore les expositions aux produits toxiques, il est temps de réagir ! C’est dans cet objectif que plus d’une centaine d’associations ont signé l’appel lancé par l’association Citoyens, Santé et Environnement. La marche est partie de Fos-sur-Mer le 1er mai dernier, et arrivera à Paris le 30 juin, puis à Bruxelles le 2 juillet.

Lire l’appel des cobayes ici

Thu, 17 May 2018 15:27:05 +0200

Marche Mondiale contre Monsanto

Pour la 6ème année consécutive de mobilisation des habitants de la Terre dans le monde entier contre BAYER MONSANTO.

La France est encore le 1er consommateur européen de pesticides et le 3ème au niveau mondial. Ne restons pas sans rien faire. Nous devons faire pression pour assurer la transition vers une agriculture relocalisée et écologique. Conformément à toutes les autres marches et initiatives en ce sens :

  • Nous demandons une agriculture relocalisée, écologique et productive dans le respect de la terre, capable d’assurer aux producteurs un revenu juste, et aux consommateurs des produits sains et accessibles à tous les budgets.
  • Nous réclamons une agriculture transparente et sans OGM, ni dans les champs, ni dans l’alimentation animale, grâce à un étiquetage adapté sur tous les produits alimentaires, y compris les œufs, les produits laitiers et la viande.
  • Nous demandons des mesures immédiates aux pouvoirs politiques, à toutes les échelles, pour prévenir de l’utilisation de toutes les molécules chimiques dangereuses, pour l’interdiction de l’usage des pesticides dans des lieux publics et pour promouvoir une alimentation saine et bio pour la restauration publique.

En savoir plus sur FB